The Legend of Heroes: Trails from Zero
Plate-forme : PlayStation 4 - PC - Nintendo Switch
Date de sortie : 30 Septembre 2022
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
RPG
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Le premier jeu de la duologie Crossbell arrive enfin en Occident 12 ans après sa sortie japonaise !

Bienvenue à SSS.

La franchise Trails est un cas curieux parmi les JRPG ; après tout, son insistance à maintenir la continuité conduit à des intrigues pleines de références à des événements passés et à une présentation encore plus intimidante pour ceux qui n'ont jamais connu aucun des jeux. Lancée en 2004 au Japon avec Trails in the Sky (PC, avec un portage ultérieur sur PSP), la franchise a même sorti le neuvième volet de la saga, Trails of Cold Steel IV (PC/PS4/Switch), en Occident, mais deux titres très importants ont fini par rester à la traîne. The Legend of Heroes : Trails from Zero est le premier jeu de la duologie Crossbell et est sorti initialement sur PSP au Japon en 2010. Auparavant, le RPG n'était disponible en anglais que par le biais de traductions de fans, ce qui obligeait officiellement les joueurs ne connaissant pas le japonais à recevoir des spoilers assortis des suites ou à éviter d'aller de l'avant après Trails in the Sky the 3rd (PC). Avec la sortie de la suite, Trails to Azure (PC/PS4/Switch), prévue pour 2023, l'éditeur NIS America cherche à combler l'écart avec Trails into Reverie (PC/PS4/Switch) officiellement en Occident. Les versions PC et Switch bénéficient notamment du soutien technique de PH3 sous la direction de Peter "Durante" Thoman, connu pour ses longues années de travail sur les mods. Le résultat est une nouvelle édition de haute qualité de la franchise JRPGs ... alors que la version PS4 est restée dans son jus. Bref, Trails from Zero raconte l'histoire d'un jeune homme nommé Lloyd Bannings. Né dans la cité-État de Crossbell, le garçon a passé quelques années à s'entraîner pour devenir un grand enquêteur pour le département de police local. Un jour, Lloyd reçoit une invitation à rejoindre les forces de police, mais il ne peut imaginer les spécificités de son nouveau travail. Récemment diplômé de l'Académie de police de Crossbell, Lloyd a été invité à rejoindre une nouvelle force d'intervention, la Section de soutien spécial (SSS). Chargé d'accomplir diverses tâches pour aider la population et améliorer la réputation du gouvernement, la vérité est que l'on n'attendait pas grand-chose du groupe recruté si récemment, qui comprend, outre Lloyd, la jeune noble Elie Macdowell, l'ancien membre de la Force de Gardiennage de Crossbell, Randy Orlando, et l'envoyé spécial de la Fondation Epstein, Tio Plato. Cette équipe nouera diverses amitiés en cours de route, en accomplissant une variété de tâches pour la population, et sera progressivement impliquée dans de sinistres complots qui menacent la paix de la région.

Comme c'est le cas pour tous les titres de la série, ces missions ressemblent beaucoup au type de service fourni par les Bracelets dans Trails in the Sky. Les compléter est facultatif, mais permet de gagner plus de points pour le rapport de police, qui revient en argent et en objets pour le joueur. Il convient également de mentionner qu'il y a une limite de temps pour les accomplir, étant possible de manquer complètement la date limite des missions optionnelles. Il y a une indication de délai (court, moyen, long) pour que le joueur ait une notion de priorité et évite d'avancer dans le récit principal. Cependant, toutes les missions ne sont pas présentées clairement, il y a toujours des tâches cachées qui dépendent de l'interaction avec les PNJ. Il existe également plusieurs scènes optionnelles qui servent à améliorer la relation entre les personnages, mais cet élément est pratiquement invisible dans le jeu, puisqu'il n'y a pas d'indication claire comme le Bond System de la quadrilogie Cold Steel. Malgré tout, d'une manière générale, la valorisation traditionnelle des répliques des PNJ a été conservée, rendant le monde en constante transformation et reflétant certaines avancées dans le récit. Avec cela, l'idée est de vraiment essayer de valoriser le joueur qui explore chaque coin, en parlant à tout le monde. Même sans indications claires, les personnes qui ont cette habitude peuvent trouver les détails cachés.

SSS-Break.

Trails from Zero est un RPG au tour par tour dans la lignée de Trails in the Sky et Trails of Cold Steel. Pendant leur tour d'action, les personnages peuvent attaquer les ennemis à portée, utiliser des Arts (sorts) qui varient selon le Quartz équipé, activer des Artisanats (mouvements spéciaux) s'ils ont suffisamment de points, consommer des objets ou se déplacer sur la grille. Dans le coin supérieur gauche de l'écran, vous pouvez suivre l'ordre des tours, en voyant combien de temps il faut au personnage pour agir à nouveau après avoir sélectionné une certaine action. De plus, les tours peuvent entraîner certains avantages, comme le fait de récupérer de la vie, et des inconvénients, comme le fait de voir ses attaques refusées. Les deux peuvent affecter aussi bien les alliés que les ennemis. Pour manipuler ces éléments à son avantage, le joueur doit bien planifier ses mouvements pendant les batailles. Une bonne astuce consiste à briser l'ordre naturel des tours en utilisant ce qu'on appelle le S-Break, un artisanat spécial qui consomme toute la barre de CP (points d'artisanat), mais qui peut changer le cours de la bataille s'il est activé au bon moment. Si les éléments ci-dessus étaient déjà présents dans les titres précédents, les mécanismes de combat ont également reçu quelques ajouts par rapport à la trilogie Trails in the Sky. On notera en particulier le système de contre, qui permet aux alliés de contrer les attaques qu'ils ont esquivées, et la possibilité d'utiliser des Combo Crafts (attaques en équipe), qui sont uniques à chaque duo. En outre, il y a plusieurs nouveaux bonus de tour, y compris un Team Rush dans lequel les quatre personnages attaquent ensemble.

En dehors du combat lui-même, il est important de personnaliser vos personnages pour vous assurer que vous tirez le meilleur parti du potentiel de chacun d'eux. En plus de changer d'armes, de vêtements et d'équipements secondaires (qui peuvent être très utiles pour modifier les attributs ou prévenir des effets comme l'empoisonnement), le joueur doit personnaliser le Quartz (un système similaire à la Materia de Final Fantasy VII) dont il est équipé. Au départ, chaque personnage ne dispose que d'un seul emplacement en quartz, les cristaux de Sepith obtenus en combat devant être dépensés pour débloquer d'autres emplacements. Les coûts et restrictions associés varient, mais c'est grâce à ce système que le joueur peut personnaliser les Arts auxquels chaque personnage a accès. En plus d'apporter des avantages spécifiques au personnage, chaque quartz est associé à une certaine quantité de cristaux élémentaires, qui, ensemble, peuvent débloquer des sorts existants selon une table de valeurs étendue. Le résultat est une grande variété d'options stratégiques qui valent la peine d'être explorées, surtout si la difficulté se resserre un peu et qu'il semble qu'il n'y ait pas moyen d'avancer.

La meilleure version ?

Un détail important à garder à l'esprit concernant Trails from Zero est qu'il existe plusieurs versions. Le titre est sorti à l'origine sur la PSP, puis a connu un portage chinois sur PC, une édition spéciale sur PS Vita appelée Zero no Kiseki Evolution et, plus récemment, Zero no Kiseki Kai sur PlayStation 4. Malheureusement, cette dernière version a utilisé un upsample de la version originale, laissant des textures et des modèles inférieurs à la moyenne et quelques éléments flous dans l'interface. Si la version PS4 traduite sortie en Occident suit exactement le Kai japonais, l'édition PC et Switch est un nouveau portage dont les éléments techniques ont subi plusieurs changements. Comme pour les autres jeux de la série, ils se sont appuyés sur le support technique de PH3, une société dont le patron technique, Durante, a été responsable de plusieurs mods d'amélioration des performances pour des titres tels que Dark Souls et le logiciel GeDoSaTo. En particulier, il est remarquable de constater que les modèles ont gagné beaucoup de détails, ce qui évite une forte sensation de décalage lorsqu'on y joue en haute résolution, et une telle version aurait été utile sur PS5. 

En dehors des questions visuelles, il y a plusieurs ajouts de qualité de vie, là encore absente de la version PS4. S'agissant d'un jeu comportant de grandes quantités de texte, l'option de journal présente dans l'édition PC et Switch est parfaite pour revoir les lignes récentes. De plus, le mode turbo est particulièrement utile, car il permet d'accélérer jusqu'à six fois les combats et la navigation sur la carte, ainsi que les événements de l'histoire, au cas où le joueur voudrait les traverser plus rapidement lorsqu'il les rejoue. Un autre ajout que l'on apprécie particulièrement est l'indicateur de bande sonore, qui vous indique dans le coin supérieur gauche quelle chanson est en train de jouer et sa position dans la liste des pistes des CD du jeu.  Tous ces éléments font de Trails from Zero pour PC et Switch une édition définitive de l'œuvre qui mérite d'être essayée. Toutefois, il faut signaler qu'au moment de la rédaction de cette critique, nous avons remarqué quelques petites erreurs de traduction anglaise (bien sur il n'y a pas de textes en français). Ce n'est pas quelque chose qui brise profondément l'expérience, juste quelques désagréments occasionnels. En outre, la caméra limitée finit par rendre la vision difficile dans certains brefs moments. A noter que la version physique du jeu est livrée avec un mini artbook (Special Support Section Dossier) et la bande son numérique "Song of the City State".

VERDICT

-

The Legend of Heroes : Trails from Zero arrive enfin en Occident dans une édition capricieuse que les fans qui ont suivi la série jusqu'à présent pourront beaucoup apprécier. Malheureusement, l'édition PS4 ne présente pas les mêmes avantages que les versions PC et Switch, mais pour ceux qui sont fans de JRPG et qui ne peuvent accéder aux plateformes non-Sony, le titre demeure un très bon épisode.

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés