Dead Mount Death Play tome 6
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 18 Mars 2021
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Ryohgo Narita
Dessin : Shinta Fujimoto

Dead Mount Death Play est une série toujours en cours de publication au Japon et qui a connu six tomes à ce jour aux éditions Square Enix. Dans cette série, le Maître des Corps utilise le pouvoir de la nécromancie de manière à perturber son monde. C'est pourquoi un héros du nom de Sir Shagrua (surnommé le broyeur de calamité) est envoyé pour l'arrêter. Sir Shagrua et le Maître des Corps possèdent tous deux le mauvais œil, capable de détecter et de voir les esprits de ceux qui ont été tués autour d'eux. Les deux s'affrontent, Cependant, le Maître des Corps utilise un sortilège et sous un éclat de lumière éclatant, Sir Shagrua se retrouve projeté dans le monde moderne… ou du moins c'est ce que le manga veut que vous croyiez jusqu'à ce qu'il soit révélé que c'est le Maître des Corps qui s'est transporté pas seulement 1000 ans dans le futur mais également dans notre monde depuis le sien. Le Maître des Corps s'empare de l'enveloppe d'un garçon de 16 ans qui vient d'être tué par une maniaque nommée Misaki qui adore tuer pour se divertir. Le corps du garçon appartient à Polka Shinoyama et on ignore actuellement pourquoi il était la cible de Misaki et de la mafia avec laquelle elle était en affaires. Cependant, maintenant que Polka est mort et que le Maître des Corps habite son corps, il assume simplement son identité. Lorsqu'il combat Misaki, son mauvais œil se réactivera et ses pouvoirs lui reviendront dans une certaine mesure. Il commence à utiliser les âmes qu'il voit autour de lui pour tuer instantanément Misaki. Le Maître des Corps assume de plus en plus sa nouvelle identité et sa véritable intention est simplement de vivre une vie de paix et de tranquillité. Il semble n'avoir aucune peine à tuer ceux qui se dressent sur son chemin, mais il est aussi doux et attaché à la valeur de la vie humaine ce qui le poussera à aider les âmes en détresse ...

Dans le sixième volume de Dead Mount Death Play, Takumi est toujours retenu en captivité par Higuro et Momoya. Higuro commence à le torturer quand Xiaoyu arrive et tente de le sauver. En plus de cela, Misaki apparaît dans sa toute nouvelle forme de vampire grâce à la nécromancie de Polka. Misaki s'attaque à Momoya tandis que HIguro profite de la confusion pour s'échapper. Solitaire fait alors preuve de courage et rend une visite personnelle au surintendant général Jirotarou Takasu, lui reprochant d'être le maître des marionnettes. En réalité, Solitaire est à la recherche d'informations et lorsqu'il découvre que Jirotarou a un lien avec l'épicier, il commence à croire que ses informations sont valables et correctes. En échange d'informations, Solitaire fournit un indice sur la véritable identité de l'insecte cracheur de feu ! Pendant ce temps, Hosorogi fait en sorte que Polka puisse parler à Iwanobe afin qu'il puisse lui fournir des informations qui le mèneront à la personne soupçonnée de tirer les ficelles, avant d'être attaqué par l'insecte cracheur de feu ! Pendant ce temps, nous faisons la connaissance d'un autre nouveau personnage et d'un membre du clan Agakura... la grande sœur de Momoya, Majiri. Enfin, il semble que Polka soit sur le point de recevoir la visite d'un autre nouveau personnage... cette fois, il s'agit de quelqu'un de son mone d'origine ! Tout d'abord, même si le début du volume se concentre sur Momoya, Higuro, Misaki, Xiaoyu et Takumi, nous n'avons vraiment obtenu que de nouvelles informations sur Takumi et Misaki. La première est assez évidente : Polka a utilisé sa nécromancie pour donner à Misaki, qui a été coupée en deux et tuée dans le dernier volume, les pouvoirs d'un vampire. Elle peut régénérer rapidement son corps et, apparemment, possède maintenant une salive sucrée qui peut paralyser ses victimes. Quant à Takumi, il nous a expliqué pourquoi il porte toujours une visière. C'est parce qu'il a peur de la réalité et qu'il pense que s'il regarde le monde à travers un objet technologique, il aura l'impression d'être dans un jeu plutôt que dans la réalité et, par conséquent, il pourra gérer son anxiété. De plus, il ne montre aucune crainte face à la mort, car il connaît bien les pouvoirs de nécromancie de Polka. Même si Solitaire a eu droit à un bon temps d'écran, nous ne savons pas encore vraiment ce qu'il fait. Du moins, pas complètement. Cependant, connaître le secret de l'insecte cracheur de feu est plutôt intéressant en soi. Grâce à l'introduction de Majiri, nous en apprenons plus sur l'histoire de Xiaoyu, ce qui est arrivé à son corps et comment il a obtenu ses prothèses. De toute évidence, il y a un lien entre les deux ! Même si le manga compte 242 pages, on a l'impression qu'il a le contenu d'un livre deux fois plus grand. Mais si vous connaissez les œuvres de Ryohgo Narita et son style de narration, cela ne sort pas de l'ordinaire pour lui. Narita a une capacité étonnante à raconter de nombreuses histoires secondaires avec un grand nombre de personnages, puis à lier toutes ces histoires ensemble dans une énorme révélation. Il l'a déjà fait avec Durarara ainsi qu'avec Baccano. Dead Mount Death Play s'annonce tout aussi bien.

VERDICT

-

Bien qu'il semble difficile de tout suivre, les informations et les histoires présentées dans ce volume n'ont pas vraiment semblé nous submerger. C'est juste le fait de se souvenir de tout après la lecture qui pose problème ; cependant, lorsque vous lisez, l'information coule facilement et l'histoire semble se dérouler naturellement. Aucun personnage n'a été gâché dans ce volume, mais il semble maintenant que le changement se fera en faveur de Polka dans le tome 7, car il est très clair qu'il n'est plus seul dans ce monde quand il s'agit de personnes de son pays d'origine. On ne sait toujours pas comment la police connaît le nom de Sarabamond. Pour l'instant, ils prétendent qu'il s'agit du réseau d'information d'une certaine personne, mais ce nom est bien trop unique pour appeler un réseau d'information comme ça, au hasard. Il y a beaucoup plus que cela et comme ce manga n'aime pas rester en place trop longtemps, peut-être aurons-nous plus d'informations à ce sujet dans le prochain volume ? De plus, il y a toute la situation de Majiri qui nous a été présentée ! Inutile de dire que les choses se réchauffent plus que l'insecte cracheur de feu et ça devient vraiment bien !

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés