Sirènes & Vikings tome 4 : La Vague invisible
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 24 Mars 2021
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Nicolas Mitric
Dessin : Maria Francesca Perifano et Francesco Trifogli
Couleurs : Aretha Battistutta

Côte norroise, IXème siècle. Lydveig, poissoinnière d'un village du nord, est arrêtée sur ordre du roi Hardeknud. Ses hommes ont tranché la tête de son père avant de la lancer sur son étal et violenté son mari qui essayait de s'interposer. Kidnappée avec sa fille Tova, Lydveig est conduite chez le souverain où se dresse les corps de huit sirènes empaillées, comme des trophées de chasse, chacune appartenant à un clan distinct (une frise détaille les familles sirènes au début de l'album). Pourquoi cette audience royale musclée ? Le père de Lydveig était un pisteur de renom et sa fille a peut être héritée de son talent. Le roi est en colère, une sirène a assassiné son fils aîné. Lydveig est obligée de traquer la créature coupable de cette offense, accompagnée du peu sympathique prince héritier, sinon sa fille Tova sera tuée. Le problème, c'est que Lydveig avait coupé les ponts avec son père, peu aimant, mais ce dernier lui a tout de même transmis tout son savoir. On peut même dire qu'il a préparé sa fille à reprendre son rôle, se doutant bien que ça lui serait utile un jour ...

Pendant des générations, les clans vikings ont affronté des tribus de sirènes dans des batailles menées sur terre et sur mer, des batailles qui opposent la force brute à la sorcellerie et la ruse contre le charme. Leur guerre a déchiré le monde même pour lequel ils se battent tout en remplissant des cimetières qui s'étendent plus loin que l'œil ne peut voir. « Sirènes et Vikings » présente des récits indépendants, chacun signé par un duo d’auteurs différent. Ce quatrième tome de Sirènes et Vikings change donc un peu de formule puisque nous évoluons dans un premier temps dans une enquête policière tout ce qu'il y a de plus traditionnelle (le cadre moins). Évidemment, nous sommes chez les vikings donc certaines affaires courantes seront vites expédiées. Plus généralement, c'est la place de la femme qui est auscultée dans cet opus, que ce soit chez les humains ou dans le monde sous-marin, la situation n'est guère enviable. Le dessin s'avère très réussi, cette fois signé Francesco Trifogli et Maria Francesca Perifano qui livrent un travail impeccable. Le découpage s'avère soigné, soutenu par une mise en page varié et une belle palette de couleurs arrangées par Aretha Battistutta. Malgré les changements successifs d'auteur, l'identité graphique de la série demeure très cohérente. A noter que la couverture de l'album a été réalisé par Josep Homs (Shi) et présente un trait différent de celui de la BD, l'auteur espagnol proposant un style plus réaliste.

VERDICT

-

Sirènes & Vikings présente un récit mi-fantastique mi-réaliste, dans lequel la mythologie nordique joue un grand rôle ... mais aussi l'amour. Ce quatrième tome conclut la série avec brio et semble sceller une fragile union entre la mer et la terre. Bien sur, c'est aussi une coalition des femmes qui agissent contre le patriarcat et qui voient là un intérêt conjoint de s'élever contre les oppresseurs ...

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés