Beastars tome 10
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 28 Mai 2020
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Paru Itagaki

Beastars est une série toujours en cours de parution au Japon et qui a connu dix-neuf tomes à ce jour aux éditions Akita Shoten. Dans un monde peuplé d'animaux anthropomorphes, herbivores et carnivores coexistent. Pour les adolescents de l'école Cherryton, la vie scolaire est pleine d'espoir, de romance, de méfiance et de malaise. Le personnage principal est Legoshi le loup, membre du club de théâtre. Malgré son apparence menaçante, il a un cœur très doux. Pendant la majeure partie de sa vie, il a toujours été un objet de peur et de haine des autres animaux, et il était très habitué à ce style de vie. Mais bientôt, il se trouve de plus en plus impliqué avec ses camarades de classe qui ont leur part d'insécurité et découvre que sa vie à l'école change lentement. Beastars est un titre atypique, tant pour la conception de son univers que pour son développement. Un imaginaire dont les protagonistes sont des animaux anthropomorphes dans une société construite par et pour eux. Le travail de Paru Itagaki joue avec les tropes originales de ses personnages pour les utiliser à son plus grand plaisir ; tantôt il choisit de ne pas les altérer et donc de façonner leur psychisme, tantôt il n'hésite pas à les retourner et à se distancer, créant ainsi des figures éloignées de leurs véritables homologues, comme c'est le cas de Legoshi, le protagoniste de la fiction. Beastars utilise comme élément narratif l'organisation et l'exécution d'une œuvre théâtrale et, comme s'il s'agissait d'une comparaison, la prémisse même et la confrontation entre carnivores et herbivores n'est rien de plus que cette scène lumineuse habitée par des acteurs. Dans les coulisses, le véritable message sous-jacent est forgé et attendu, celui qui donne de la valeur. Des aspects tels que le classisme, la discrimination, la marginalisation ou la lutte pour calmer les instincts les plus fous sont très évidents pendant la lecture. Parce que Beastars est un drame de droit. C'est la jeunesse. Et, après tout, c'est un reflet parfait de notre société.

Dans ce tome, Legoshi a finalement révélé qui il a tué à Tem... Cette découverte est cependant loin d'être terminée. Le poids de la vérité représente une menace sérieuse pour le jeune loup et pour Pina, témoin involontaire des aveux du tueur. Une chose qui frappe dans Beastars, c'est la façon dont la série fonctionne malgré le fait que ses personnages sont apparemment sans failles. Eh bien, dans la plupart des histoires, ils le sont généralement, mais dans Beastars, nous dirions que Legoshi et Rouis sont des personnages ronds en raison de leur évolution dans l'histoire. Cependant, ce n'est pas vraiment le cas. Tous deux portent le germe de leur évolution depuis le début. Leur parcours, leur éthique, leur vision du monde. Cela les amène à changer leur situation ou leur mode de vie. Ils s'imposent une détermination. Mais tout cela, le dilemme et le caractère du personnage sont déjà là dès le début de la pièce. Ce n'est pas un démérite, bien sûr. Ce qui est important, c'est que ces personnages soient aussi bien définis qu'ils le sont pour voir comment ils font face aux situations. Legoshi et Rouis sont tous deux sur des chemins différents, très proches dans la dynamique du shonen. "Naruto et Sasuke". Ce sont des opposés parfaits. Des personnages à contre-courant dans leur contexte (le carnivore qui lutte contre les pulsions carnivores et l'hervibore qui se fait passer pour un carnivore) et donc similaires. Il ne manque qu'un peu plus de concentration sur Hal. Il a eu quelques très bons épisodes dans le passé. Et de par son apparente impuissance, c'est un personnage qui a beaucoup à dire. De plus, le dessin d'Itagaki se voit de plus en plus raffiné. Les scènes sont plus réfléchies, les angles mieux recherchés et le récit plus élaboré. Les confrontations dans ce volume sont une quarantaine de feuilles sublimes où la tension est palpable et les différences animales très visuelles.

VERDICT

-

Un dixième tome de Beastars qui s'avère davantage qu'un volume de transition, avec deux chapitres d'action débridée, quelques moments hilarants, des antécédents de personnages moins courants comme Pina, Gohin et Ibiki, et surtout, une nouvelle étape sur le chemin de la maturité personnelle que Legoshi recherche.

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés