Vikings saison 5 partie 2
Plate-forme : DVD
Date de sortie : 31 Octobre 2019
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
TV
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

La saison 5 de Vikings se conclut avec une baisse de rythme.

À la suite de la mort de Ragnar, les Vikings ont levé la plus grande armée païenne jamais vue de mémoire d'hommes, afin d'attaquer les principaux royaumes d'Angleterre et venger la mort de leur roi. La Grande Armée, commandée par les Fils de Ragnar, a mené plusieurs batailles en Angleterre, et est arrivée à renverser les royaumes de la Northumbrie et du Wessex en supprimant leurs principaux monarques, d'abord Aelle de Northumbrie, puis Ecbert du Wessex. Mais Aethelwulf, le fils d'Ecbert et nouveau roi du Wessex, a réussi à échapper au massacre avec sa famille et compte bien préparer une offensive pour prendre sa revanche sur la Grande Armée. Pour cela, il s'allie à un évêque combattant du nom d'Heahmund, qui déteste par-dessus tout le peuple viking. Ces derniers, malgré leurs récentes victoires, restent cependant complètement isolés en plein territoire ennemi, d'autant que les conflits entre les fils de Ragnar s'intensifient de plus en plus, notamment après que Ivar eut assassiné son propre frère Sigurd au cours d'une querelle. Cet acte provoquera le début d'un énorme conflit fraternel qui va opposer et déchirer les fils de Ragnar entre eux. Cette célèbre guerre civile, en plus de décider de l'avenir du peuple viking, engendrera de lourdes répercussions non seulement dans le monde entier, mais influencera également les générations futures de combattants.

Vikings, l'une des séries (historiques) les plus fortes de ces dernières années, a connu une belle descente avec la deuxième partie de la saison 5. Cette partie veut en dire un peu trop et les protagonistes sont situés dans trop d'endroits différents pour faire une bonne histoire cohérente. Cela est principalement dû au choix des auteurs. Au lieu de choisir un rythme plus lent par emplacement, ils choisissent de basculer d'une histoire à l'autre en Angleterre au cours de chaque épisode. La progression des épisodes est donc agitée et régulièrement difficile à suivre. La question est de savoir quelle pertinence et quelle priorité ont été choisies par les auteurs. L'histoire de Floki et la bataille entre deux des familles qui l'accompagnaient ne semble pas avoir de rapport direct avec l'histoire principale. La bataille du Kattegat et la lutte pour le pouvoir en Angleterre. Alors pourquoi raconter cette histoire de manière si approfondie ? De plus, certaines situations et certains personnages sont un peu farfelus. Le rôle de Rollo (qui est soudainement revenu dans la saison 5 partie 1) s'avère très limité dans cette partie. Un autre personnage effrayant est Mgr Heahmund (Jonathan Rhys Meyers). Sa capacité à se battre peut encore s'expliquer dans une certaine mesure, car c'était plus courant à l'époque. Son mépris pour l'église elle-même (en partie à cause de l'acte qu'il commet dans une église) ne convient pas à un croyant. De plus, dans cette partie, on s'intéresse surtout à l'approfondissement des personnages. Pour pouvoir suivre cette évolution, il n'est pas utile que le spectateur doive passer d'une histoire à l'autre à un rythme rapide. Ivar (Alex Høgh Andersen), celui qui se transforme de souverain en Dieu, est l'exception bien connue. Il en va de même pour la lutte mère-fils en Angleterre. De plus, on s'attend à ce que le résultat final, la lutte pour le Kattegat, devienne une bataille sans précédent. Malheureusement, ce combat est pâle par rapport aux combats précédents que cette série a déjà montré. Le fait qu'un spin-off soit en cours de réalisation par Michael Hirst nous satisfait d'une part (pour de nouvelles opportunités et de l'inspiration), d'autre part le talent d'écriture semble un peu éteint avec cette saison. Espérons que l'équipe créative nous surprendre de façon si positive avec la saison 6 afin que tout espoir revienne.

VERDICT

-

Les fervents adeptes de la série seront quelque peu déçus. Pas dans la qualité, pas dans les acteurs, mais dans ceux qui doivent mener l'histoire dans la bonne direction. Il semble que maintenant la mythologie et l'historiographie montrent beaucoup plus de trous que les scénaristes ne peuvent pas gérer cette nouvelle liberté. L'annonce que la sixième saison sera la dernière apparaît logique après tout.

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés