Kiss x Death tome 7
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 27 Novembre 2019
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin par Yasuhiro Kano.

Kiss x Death est une série en sept tomes publiée au Japon aux éditions Shueisha. L'extraterrestre Z est chargé d'amener sur Terre les cinq prisonniers les plus dangereux de sa planète alien. Cette race s'avère beaucoup plus évoluée que les humains d'un point de vue technologie, mais elle ne représente que 1/60 de la taille d'une personne terrestre. Difficile dans ses conditions de pouvoir vivre sur la planète bleue, sauf que les aliens en question peuvent s'attacher à un hôte via la langue. Z devaient insérer les criminels sur des créatures telles que des grenouilles ou des lapins, de sorte qu'ils ne puissent pas utiliser pleinement leurs capacités. Hélas, suite à un accident, une fiole contenant l'un des criminels se brise à proximité d'une jeune fille qui est immédiatement colonisée par l'intrus. Z ne fait pas le poids au combat, et bientôt les cinq aliens se retrouvent libres de leurs mouvements, étant bien décidé à éliminer pour de bon Z. Assassiné, ce dernier parvient néanmoins à survivre sous forme végétal pendant deux ans. C'est alors que le lycéen Tozu Shingo passe à proximité et tombe violemment au sol après s'être pris les pieds dans une racine. Et voilà, la connexion avec Z peut se faire et Tozu en sera profondément affecté ! Dans cette série, Z/Toru (qui ne font plus qu'un) devra donc s'emparer des cinq criminels qui l'ont éliminé deux années auparavant. Ces derniers ont pris comme hôtes des adolescentes banales devenues de magnifiques jeunes femmes depuis leur connexion avec l'alien. Depuis que Tozu et Z ont réussi à extraire Numéro 3 du corps de Yuni Komagata, cette dernière est devenue une alliée fidèle et la jeune femme a conservé le savoir de son hôte alien, ce qui lui permet d'être particulièrement brillante au lycée ...

Ce tome sept conclut déjà la série. Tozu avec Z a été pris dans un champ à haute gravité et est tombé dans une zone reculée, mais les prisonniers 1 et 4 se sont séparés à la dernière minute. La bataille finale entre Z et Nanaka Oue, alias Numéro 1, est sur le point de débuter, afin de récupérer son vaisseau prisonnier d'ondes gravitationnelles. Cependant, Numéro 4 se sert du plus proche serviteur de Nanaka pour tenter de la tuer en même temps que Z ! La bataille avec un sentiment d'urgence, la science-fiction, a été développée à la fin avec le héros jouant un rôle actif, et l'épilogue a été soigneusement dessiné pour former un grand groupe réunissant tous les personnages. Plutôt que Z travaille dur seul, les amis jouent leurs propres rôles. Il n'y avait presque aucun élément érotique parce que la bataille était complètement principale. L'idée initiale de ce travail a été discutée dans l'entracte et la postface, mais bien que la publication ait été modifiée pour être dans un magazine pour garçons, Kiss x Death semblait à l'origine un contenu plus sombre et érotique. Il semble que Tozu, le personnage principal, devait disparaître immédiatement et Z devait devenir l'incarnation primordiale du manga. Mais l'auteur a été arrêté par son responsable, probablement pour attirer la sympathie des lecteurs en dessinant le conflit et la croissance du personnage principal, et pour rendre le manga plus facile à lire. Comme toujours avec Kano, le dessin est très réussi et les personnages dégagent une certaine profondeur, même si un soupçon de fan service se fait sentir.

VERDICT

-

Kiss x Death est un manga d'un grand dynamisme et affichant une réalisation maîtrisée. Bien que ce fut une forme d'anxiété lors de la sérialisation lorsque le nombre de pages a diminué, c'est un travail qui s'est très bien terminé.

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés