Onechanbara Z2 : Chaos
Plate-forme : PlayStation 4
Date de sortie : 28 Août 2015
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


6.5/10

Après des années d'absence, Onechanbara revient en Europe.

Un retour inattendu.

En 2009, D3 Publisher adaptait enfin deux titres de la série Onechanbara en Europe : "Bikini Samourai Squad" sur Xbox 360 et "Bikini Zombie Slayers" sur Wii.  Depuis, silence radio jusqu'à cet épisode Onechanbara Z2 : Chaos, suite d'un jeu PS3 inédit sur le Vieux Continent. Le concept n'a pas vraiment évolué et met en scène des tueuses de zombie, deux équipes de sœurs vampires (Aya et Saki, Saaya et Kagura)  qui acquiert une force surhumaine uniquement lorsqu'elles sont couvertes du sang des ennemis. Une idée comme une autre pour voir s'agiter devant l'écran une demoiselle en bikini. Le tout est porté par un scénario digne d'une série B (le jeu est d'ailleurs en japonais sous-titré) et pas question de parler de subtilité, dans Onechanbara, le gameplay est très rustre et va droit au but, même si les les quatre filles disposent de capacités uniques. Il suffit d'enchaîner les coups, de ramasser des orbes jaunes pour gagner un semblant d'expérience (et acquérir des armes supplémentaires, techniques et accessoires), et bien sur de faire couler le sang.

Le mode Histoire comporte 16 chapitres remplis d'action, tandis qu'un mode Mission propose 20 stages à réaliser, chacun ayant un objectif bien particulier. Un résumé de Onechanbara Z Kagura est proposé, mais uniquement sous forme d'image fixes. Beaucoup de combats prennent place dans des arènes fermées où il vous faudra éliminer tous les zombies (en essayant de multiplier les combos bien sur) pour progresser dans la zone (à l'instar d'un Devil May Cry 4 Special Edition par exemple). L'aspect scoring est important, un long tableau des scores étant là pour vous le rappeler, et quatre niveaux de difficulté additionnel seront à débloquer au fil de la progression. A noter qu'il est possible de passer d'un personnage à l'autre à tout moment, mais aussi d'effectuer des combats groupées. Les héroïnes peuvent également passer en mode furie une fois la jauge remplie.

Une gameplay qui a évolué.

Sur le plan purement technique, le jeu a quelque peu évolué depuis les précédents épisodes publiés en Europe, même si la réalisation graphique ne fait pas vraiment d'étincelles, avec un bestiaire assez moche et des niveaux ternes pour une PS4. En revanche, les héroïnes sont bien modélisées et les scènes cinématiques utilisent une approche comics très efficace. Surtout, l'animation est plus dynamique qu'auparavant, et le système de combat revisité s'avère très dynamique. Les phases de QTE (lors des affrontements contre les boss) sont un peu plus confuses, et demandent d'utiliser le pavé tactile de la DualShock 4, la croix ou les sticks, et ne renseignent pas vraiment sur le bon timing à utiliser.

Comptez environ cinq heures pour terminer la campagne principale,  ce qui demeure assez faible, heureusement les missions annexes rajouteront un peu de challenge, sans compter que certains joueurs seront peut être intéressés de débloquer et d'acheter des costumes totalement improbables et avec bien peu de tissu. Aucun mode multijoueurs à constater cette fois, mais cette fonctionnalité n'était pas une réussite. La bande son est plutôt nerveuse dans l'ensemble, et pour la première fois dans la franchise, il est possible de basculer sur les doublages américains (la synchronisation labiale est à revoir).

VERDICT

-

Onechanbara essaye d'attirer l'œil en mettant en scène des jeunes femmes en petite tenue dans un univers violent et de série B. Cette fois, cet opus PS4 affiche un effort manifeste, affichant un système de combat dynamique et une réalisation en progression. Loin d'être parfait donc, mais certainement défoulant.

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés