Sins of a Solar Empire - Trinity Edition
Plate-forme : PC
Date de sortie : 30 Juillet 2010
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Stratégie
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8.5/10

Kalypso compile Sins of a Solar Empire et ses extensions sur un unique DVD.

Un titre cohérent.

Dévéloppé par Ironclad Games, Sins of a Solar Empire a été un grand succès aux Etats-Unis. Il s'agit d'un jeu de stratégie spatiale qui propose une ambiance de space opera du plus bel effet et un système de combats en temps réel très dynamique. Au commencement du jeu, vous devez choisir votre clan parmi trois factions disponibles. On compte les TEC (Trader Emergency Coalition), les Vasari (une ancienne race extra-terrestre menacé d'extinction) et les Advent (une civilisation prête à tout écraser). Naturellement, le système solaire de départ est pour le moins restreint et vous débuterez la partie sur un astre bien isolé. Cela sera l'occasion de découvrir l'interface, qui en plus d'être élégante, n'a pas oublié d'être utile. A l'instar d'un Command & Conquer, le nerf de la guerre sera le contrôle des ressources exploitables, c'est à dire le minerai (trouvables sur les astéroïdes), les crédits (taxes commerciales diverses), mais aussi d'autres éléments qui pourront se trouver sur le marché noir.

Explorer les planètes sera donc votre passe-temps favori, surtout qu'outre mettre la main sur ses ressources, vous pourrez les coloniser et construire tout ce dont à besoin la population pour prospèrer. Evidemment, vous ne serez pas à l'abri de l'arrivée d'un ennemi, auquel cas il faudra alors prendre des mesures. Certains races sont dites neutres, et défendront les planètes inhabitées, tandis que des pirates de l'espace peuvent parfois vous tomber dessus. Technologiquement parlant, votre attirail n'est pas non plus toujours adéquat. Pour certains astres, vous aurez besoin d'améliorations pour votre vaisseau. Comme d'habitude dans un RTS, ce sera donc votre clan qui sera chargé de les développer. Et comme vous gagnerez de l'expérience au combat, vous pourrez rapidement mettre sur pied une flotte redoutable pour vous accompagner. Là encore, les déplacements sur la carte dépendront des avancées technologiques et il sera possible d'améliorer certains éléments. Signalons au passage, que le jeu intègre des sauvegardes automatiques, ce qui sera d'un grand secours tant l'aventure solo peut durer longuement, bien qu'aucune vrai campagne ne soit proposée. En réalité, vous vous débrouillerez seul, en vous rendant où vous le souhaitez dans l'univers. Mais vous pourrez vous faire des alliés grâce au système de diplomatie bien conçu et qui permet de tisser des accords intéressantes. Sins of a Solar Empire comporte en plus un éditeur de cartes assez riche en options, et surtout un mode multijoueurs où presque tous les coups sont permis. Les batailles atteignent alors leur paroxysme et peuvent durer un long moment. En outre, cette édition Trinity comporte les extensions Entrenchment (sortie en 2009) et la récente Diplomacy. De quoi faire donc.

Sur le plan purement technique, Sins of a Solar Empire embarque un moteur graphique assez solide et de très jolis environnements. Il y a parfois tellement d'éléments à l'écran qu'on évitera pas certains ralentissements, mais rien de bien grave, surtout que le jeu reste jouable en toutes circonstances (merci l'interface). Très long à boucler, le point noir du jeu vient sans doute de sa bande son. Les musiques n'ont rien de mélodiques, et les doublages américains manquent d'intérêt.

    

VERDICT

-

 

Excellente surprise que ce Sins of a Solar Empire. Un jeu de stratégie très bon en solo, exceptionnel en multijoueur, riche en situations, et qui n'a pas oublié de proposer une jolie réalisation.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés