Kingdom Hearts : Birth by Sleep
Plate-forme : PlayStation Portable
Date de sortie : 10 Septembre 2010
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Après un épisode DS, Kingdom Hearts revient cette fois sur PSP.

Un retour attendu.

Donald et Dingo reviennent pour de nouvelles aventures au cœur des mondes fantastiques de Disney. Au commencement, il est vrai qu'on pouvait en douter, avec un Sora totalement absent. En lieu et place, on retrouve trois héros, Terra, Aqua et Ventus qui vont devoir maîtriser la Keyblade, une immense épée en forme de clé. Le jour de leur examen donc est venu, mais les choses ne vont pas se passer comme prévu. Les forces des ténèbres ont décidé de se manifester et vous seuls pouvez enrayer la menace. Dès lors, vous devrez parcourir trois campagnes différentes, chacune composée de dix mondes, donnant ensuite l'accès à un chapitre ultime.

Bref, sur le plan du gameplay, KH reprend les mêmes recettes que son prédécesseur soit de l'action RPG, où trois personnages composent l'équipe. Tout au long de la partie, vous serez secondé par des personnages de Disney, dont on en dénombre une bonne centaine et même les plus récents, et ferez également la rencontre de connaissances issues de la saga Final Fantasy.

Des nouveautés ?

Le jeu apporte désormais la possibilité de fusionner ses pouvoirs avec vos compagnons de route, afin de proposer de super attaques ou magies. Trois catégories d'actions différentes sont permises. Les coups basiques feront monter une jauge permettant de déclencher une super attaque. Les commandes d'actions évolueront au fil de la partie, et pourront combiner deux actions en une seule, toujours pratique dans les combats. Les commandes de charges, la magie en somme, est un peu plus complexe et rappelle le schéma de Final Fantasy VII, avec des pouvoirs fusionables dans le menu d'option.  Square-Enix a revu les rotations de caméra autour du personnage. Ainsi l'action apparait déjà moins confuse même si certains mouvements demeurent brouillons. On notera également une difficulté revue à la baisse, ce qui n'est pas un mal finalement, portable oblige.  La jouabilité est toujours très simple et s'est enrichi de nouvelles fonctions.

Sur un plan plus technique, Kingdom Hearts pousse les capacités de la PSP à son paroxysme. Les graphismes atteignent une finesse rarement atteintes sur le support, et les environnements se montrent très fins. Cette beauté a toutefois un prix, et tire sur la batterie de la console, qui ne dépasse pas les 3h d'autonomie. Signalons par ailleurs que les temps de chargements sont affreux (même pour accéder à un menu), et qu'il est plus que conseillé d'installer le jeu sur une Memory Stick pour jouir d'un confort sans faille. Comptez environ quarante heures pour boucler le jeu, le tout orchestré par des musiques très jolies signées Yoko Shimomura, et les doublages anglais officiels de Disney (les textes sont heureusement en français). Le multijoueur est lui beaucoup plus transparent, avec des combats à six dans une arène. Mouais.

VERDICT

-

Etonnant volet que ce Kingdom Hearts sur PSP. Un épisode riche en situations, brillamment réalisé, et proposant un système de combat très dynamique. Sans doute l'un des meilleurs jeux actuellement disponible sur le support.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés