Harry Potter et l'Ordre du Phénix
Plate-forme : DVD
Date de sortie : 12 Janvier 2008
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10
Réalisé par David Yates

Harry, à peine revenu à Poudlard pour entamer sa cinquième année d’étude, découvre qu’une grande partie de la communauté des sorciers met en doute son honnêteté. En effet, beaucoup ont été amenés à croire que la récente rencontre de l’adolescent avec le maléfique Lord Voldemort n’était qu’un mensonge. Pire encore, le ministre de la Magie, Cornelius Fudge, a nommé un nouveau professeur de Défense contre les Forces du Mal, la perfide Dolores Ombrage. Mais le cours de magie défensive du Professeur Ombrage, avalisé par le ministère, se révèle incapable de préparer les jeunes sorciers à affronter les menaces des Forces des Ténèbres. À la demande de ses amis Hermione et Ron, Harry décide donc de prendre les choses en main. Il réunit en secret un petit groupe d’étudiants, baptisé "l'Armée de Dumbledore", pour leur enseigner comment se défendre contre les Forces du Mal et préparer ces courageux collégiens à l’extraordinaire combat qui les attend...

Il est hardu - voire impossible - de suivre l'entièreté du récit sans s'initier préalablement à l'univers de notre petit sorcier à besicles, tant les détails foisonnent dans ce cinquième volet. Seuls les privilégiés  pourront saisir la portée d'un arrière-plan (la Statue au Ministère), de personnages secondaires (Percy Weasley, Creacher) ou d'une phrase sybilline. Malgré les raccourcis et libertés scénaristiques, la réalisation fourmille d'idées visuelles de toute beauté (la descente au Ministère, les tableaux félins...) Côté ambiance, il faut se faire une raison: féérie et merveilleux du premier opus n'étaient qu'une mise en bouche édulcorée pour un récit de plus en plus douloureux. Côté Casting, Imelda Staunton tire très nettement son épingle du jeu. Car il n'est pas faux que les personnages habituels perdent en consistance (rares apparitions de personnages pivots comme Draco & Snape).  Quant à ceux qui déplorent le jeu de Daniel Ratcliffe et consort, sachez tout de même qu'ils sont très proches des personnages originaux : une Hermione boudeuse et râleuse, un Ron peureux vaguement bênet, eux-même obligés de tirer et pousser un Harry torturé par des doutes incessants. Attendu la difficulté hasardeuse de l'adaptation, une certaine indulgence est de mise pour apprécier le spectacle bardé de dialogues confus supposés nous permettre d'ingurgiter un rythme de dix informations à la minute.

   

VERDICT

- Un cinquième épisode d'Harry Potter qui s'en sort plutôt bien.
© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés