Aria tome 40 : Carnet de voyage
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 03 Septembre 2021
Résumé | Test Complet | Images
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin par Michel Weyland.
Couleurs : Nadine Weyland

Découvrez des milliers de croquis et de secrets sur Aria dans cet ultime volume 40 ! Michel Weyland est un génie de la bande dessinée, mais on le savait déjà. Mais il semble aussi être un génie en général, car depuis 39 volumes, il se cache dans les marges d'Aria. Pour fêter le 40ème album d'Aria, il nous régale ici de dizaines de dessins en couleur directe et d'anecdotes qui vous catapultent dans les aventures de son héroïne. Rappelez-vous le sanguinaire Galbec, le mystérieux Arcane, les Elfes, Orsalne la guerrière, Sacham, le fils d'Aria, et tant d'autres personnages et créatures surprenantes... La cerise sur le gâteau de ce festif, et dernier, Aria : des mini-récits inédits. Vous pensiez que vous connaissiez déjà Aria ? Eh bien, elle a encore beaucoup de choses à révéler !

Le personnage de bande dessinée Aria est né dans l'hebdomadaire Tintin en 1979. Son père spirituel est Michel Weyland. Toute sa vie, l'homme n'a fait que dessiner des albums sur la belle combattante Aria. Pas de spin-offs, pas de voyages vers d'autres séries : Aria était l'œuvre de sa vie. Était, parce que ce quarantième album est le tout dernier. La prise a été retirée. Le dernier album est spécial. Weyland se penche sur toutes les histoires précédentes. Chaque album est résumé sur une ou deux pages à l'aide de textes courts et, bien sûr, d'illustrations. Les dessins sont tous réalisés en coloration directe. Cela donne quelque chose de particulier. Les textes d'accompagnement donnent l'impression que nous, lecteurs, nous mettons à la place de Weyland, qui revoit toutes les aventures d'Aria de son point de vue de créateur de bandes dessinées. Il cache une note comique ici et là dans ses textes, avec des références aux Schtroumpfs, aux marches pour le climat, aux téléphones portables... Pas de quoi faire de cet album un point d'ancrage réussi cela étant tant il faut connaître la série pour en saisir toutes les références. Nous avons beaucoup de respect pour un créateur de BD qui est resté fidèle à son héroïne toute sa vie. On ne voit pas ça très souvent dans le monde de la bande dessinée. Oh oui, à la fin, il y a trois histoires courtes qui sont apparues dans les albums Super Tintin (dans les années 1980) mais qui n'ont jamais été intégrées dans la série régulière. Elles ont été colorées à nouveau par la femme de Michel Weyland.

VERDICT

-

Adieu, Aria ! Nous continuerons à relire les albums avec grand plaisir. Cet ultime numéro permet de revisiter rapidement toutes les aventures de l'héroïne dans un style particulier.

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés