Gigant tome 6
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 03 Décembre 2020
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Hiroya Oku

Gigant est une série toujours en cours de parution au Japon et qui a connu six tomes à ce jour aux éditions Shogakukan. L'histoire nous situe dans le présent et présente Rei Yokoyamada, un lycéen dont le but dans la vie est de se consacrer au cinéma, un monde dont il est un grand fan et auquel il aura un accès facile dans le futur grâce au fait que son père soit producteur. Mais Yokoyamada n'est pas seulement un adepte du cinéma classique comme Terminator ou du cinéma culte comme Blade Runner, comme tout bon garçon de son âge, il s'intéresse beaucoup au porno, dont il est un grand consommateur. Plus précisément, notre protagoniste est un fan d'une idole AV (actrice porno japonaise) appelée Papico, une belle jeune fille aux cheveux roses, au corps sculptural et aux seins énormes qui l'a complètement ébloui. Quelle est la surprise de Yokoyamada lorsqu'un jour, de retour chez lui, il trouve une série d'affiches annonçant que Papico vit dans son quartier. Confus, il commence à chercher des informations sur les réseaux jusqu'à ce qu'il commence à confirmer ces rumeurs et, dans un élan, il décide de sortir au milieu de la nuit pour arracher toutes les affiches et ainsi protéger Papico. La chance semble être de son côté quand, car Papico elle-même le surprend en finissant le travail et, après avoir entendu les motifs du garçon, elle devient assez émotive pour lui donner un câlin qui change à jamais la vie du jeune homme. Leur rencontre les encourage à boire un verre, à échanger leurs téléphones et à créer une amitié qui remplit le cœur de l'adolescent d'illusions et de promesses... et accorde pour la première fois à Papico (dont le vrai nom est Chiho Johansson, étant à moitié suédoise) une personne dans sa vie qui ne la maltraite ni physiquement ni psychologiquement comme sa famille et le méprisable bâtard qui est son petit ami. Un jour, alors que Papico revient du tournage d'une scène, elle rencontre un homme étrange dans la rue, casqué et en petite tenue qui est renversé et blessé à mort devant ses yeux. Lorsque la jeune fille décide de l'aider et d'appeler une ambulance, l'inconnu semble atteint d'une importe paranoïa et la frappe au poignet avec une sorte de chronomètre dont elle ne peut se débarrasser, et lui offre un Blu-ray avant de devenir littéralement un animal en peluche. La fille devient folle, et quand elle choisit de jouer le disque, elle trouve une sorte de documentaire de 167 heures qu'elle décide de regarder. Mais bien sûr, ses problèmes commencent quand elle manipule la montre à son poignet et la fille devient gigantesque ! Et ce n'est pas la fin de l'histoire ... un site web appelé Enjoy the End (ETE) apparaît et la proposition la plus votée par ses utilisateurs devient une réalité. Le résultat est que lorsqu'au centre de Tokyo apparaît un monstre aux dimensions titanesques qui menace d'exterminer sa population et que Rei est en danger, Papico surmonte ses craintes et finit par venir à la rescousse. Résultat : une fille dans le plus simple appareil de soixante mètres de haut qui court à travers Tokyo, avec les seins qui se balancent au fur et à mesure qu'elle apparaît dans tous les médias possibles, devenant complètement le sujet tendance du moment alors que dans sa bataille contre le géant, tout le quartier est réduit en ruines.

Ce tome six s'avère davantage axé tranche de vie et reprend après que Chiho ait sauvé le Japon. Ainsi, la jeune femme devient instantanément une héroïne nationale et elle fait donc les couvertures des magazines, émission de télé etc ... ce qui l'empêche de voir moins souvent Rei mais pour rattraper le coup,  ils décident de partir tous les deux en voyage à Okinawa (et de coucher ensemble sur des dizaines de pages), ce qui par la suite va apporter de grosses complications pour nos protagonistes. Pendant ce temps, les Satans continuent de ravager les États-Unis et nous découvrons d'étranges individus casqués qui débarquent à Tokyo pour retrouver Papico. Ces soldats viendraient en effet du futur pour affronter les menaces qui sévissent sur Terre actuellement et qui semble s'être un peu délocalisé en Amérique. Enfin, pour le moment les dits soldats sont plutôt médusés par les nouilles instantanées et passent l'entièreté du tome à en dévorer ! Cette série demeure toujours aussi étrange, mêlant tragédies et quotidien lambda avec le retournement à 180 degrés des citoyens japonais depuis que Chiho a sauvé Tokyo, tout en gardant des situations malaisantes dont l'auteur est friand notamment avec ces étranges nouveaux personnages. Et que dire de la relation de notre protagoniste et Chiho qui connaît des hauts et des bas, leur "différence" d'âge étant relevé au grand jour (eh oui Rei est mineur) ? Une série à prendre sans prise de tête qui ne plaira pas à tout le monde, c'est certain. Hiroya Oku est fou et nous adorons ça, capturant ses dessins bizarres et tout le fan service qui va avec pour offrir une histoire amusante au maximum, et comme toujours, il est accompagné de son trait caractéristique plein de filles spectaculaires et de science-fiction que l'on adore.

VERDICT

-

Ce sixième volume de Gigant est un tournant de la série. D'abord plus axé sur les plaisirs charnels que sur l'action. La deuxième partie passe à l'émotion et provoque un chamboulement dans la relation entre les deux personnages principaux tout en annonçant une nouvelle grande menace. Hiroya Oku continue à surprendre et ça ne plaira pas à tous les lecteurs !

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés