Robilar ou le maistre chat tome 1 : Maou !!
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 30 Septembre 2020
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : David Chauvel
Dessin : Sylvain Guinebaud
Couleurs : Lou

Robilar est un chat domestique qui coule des jours heureux auprès d'une comtesse dont l'obsession est de marier son fils à la fille du roi. Un jour qu'ils cheminent tous ensemble vers le royal château, un ogre vient malencontreusement pulvériser le carrosse, ne laissant parmi les débris qu'un seul survivant : Robilar. Anéanti, perdu, chassé, passé à tabac, il ne doit son salut qu'à la gentillesse d'un fils de meunier et décide de le remercier... à sa façon.

Robilar ou le maistre chat est une énième variation sur l'histoire du chat botté, plus dans l'esprit de Voltaire que dans celui de Perrault. Le chat botté s'avère ici un matou revanchard autant que rusé et les ajouts à la trame originelle permettent à l'illustrateur, Sylvain Guinebaud, de nous donner plusieurs versions du félin, d'abord très gros puis plus conforme à l'image qu'on s'en fait. Les personnages sont toujours expressifs, des figures colorées semblant sorties de Candide et du meilleur des mondes enrubannés. Leur langage, qu'il soit en patois ou en français chat-ié du XVIIIème siècle, "Il estoit une foy", s'avère pittoresque et amusant. Mais la verve du scénariste fait qu'on est loin du conte de fées, qu'on pense à Rabelais plus qu'à Jacques Demy, et plus à se divertir qu'à rêver : aucun personnage n'est épargné par l'humour ravageur et la vengeance de l'anti-héros, aucun n'est attachant.

VERDICT

-

Un premier tome de Robilar divertissant. Un conte de félin sans fée mais avec quelques fêlés.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés