Hellboy : The Science of Evil
Plate-forme : PlayStation Portable - PlayStation 3
Date de sortie : 26 Septembre 2008
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


4/10

Avant la sortie du nouveau film, Hellboy fait un détour sur PSP.

Hellboy est à la base un comics américain, mettant en scène un personnage pour le moins ambigu : Né dans les flammes de l'enfer, Hellboy fut en effet transporté sur Terre dans le but de servir les forces infernales. Seulement, l'enfant fut sauvé par le Dr Broom qui l'élèva pour combattre ... les forces du Mal. Au sein du Bureau de Recherche et de Défense paranormales du Dr Broom, Hellboy constitue une famille hors du commun comprenant le télépathe amphibie Abe Sapien et Liz Sherman, la femme qu'il aime et qui est capable de contrôler le feu. Dans ce nouveau jeu vidéo signé Konami intitulé The Science of Evil (La Science du Mal), Hellboy s'éloigne par bien des points de la bande dessinée, ainsi que des deux films.

Le jeu ressemble beaucoup à Medievil en réalité, mais en beaucoup moins bien. La progression est facile (sans doute trop), les éngimes parfois farfelues, sans compter le fait que vous devez parfois refaire l'intégralité du niveau en sens arrière pour aller déclencher un mécanisme, un grand classique du genre. Mais la réalisation est surtout le gros point noir du jeu. Les graphismes paraissent assez moyens pour un titre PSP, avec des environnements pauvres en détails et finalement pas vraiment représentatifs de la série Hellboy dans son esthétique, le design étant un brin cartoon. Etrange choix, le jeu étant déconseillé aux moins de 16 ans, les développeurs pouvaient aller un peu plus loin, surtout que, hormis massacrer des démons en tout genre, la violence reste limitée. La jouabilité du jeu est elle fort simple, le bouton L permet de se servir d'une arme (quand vous avez des munitions), O permet de chopper un ennemi ou un objet, X est la touche de saut, Carré déclenche le coup normal tandis que Triangle autorise de charger son attaque. A dire vrai, les affrontements demeurent assez mous malgré un panel d'actions assez conséquent, et on avancera extrêmement rapidement dans le monde de Hellboy, ponctué de checkpoints vous présentant vos dernières statistiques. La durée de vie reste donc un brin courte, même si les développeurs ont intégré des quêtes secondaires à base de QTE (soit un enchainement de touches à respecter et à reproduire à l'écran ). La bande son enfin, se montre relativement variée, quant aux bruitages ils sont très discrets, seuls quelques grognements de créatures se faisant sentir. Aucun doublage n'est présent sur l'UMD.

VERDICT

-

Une adaptation de Hellboy bien moyenne. La réalisation du jeu manque cruellement de charisme, quant à l'aventure, elle s'avère assez creuse au final. Espèrons que la version sur consoles de salon se montrera plus concluante.

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés