fault - milestone one
Plate-forme : Nintendo Switch - PlayStation 4
Date de sortie : 21 Juillet 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Suivez l'histoire d'une princesse prénommée Selphine et de sa gardienne royale, Ritona, quand une attaque soudaine ravage leur terre natale ...

Il était une fois.

fault - milestone one est un récit de science-fiction centré sur la princesse Selphine et sa gardienne royale Ritona, deux habitantes du royaume de Rughzenhaide. Nous commençons au milieu d'une bataille dramatique alors que des forces hostiles prennent d'assaut le château et tentent d'assassiner la princesse. Nous ne savons pas quels sont leurs motifs, mais nous savons qu'ils ne sont pas du tout opposés au carnage. Cependant, Ritona réussit à faire disparaître Selphine, mais ce faisant, elles finissent par se retrouver très, très loin de l'endroit où elle avait prévu de se rendre. C'est ainsi que commence leur voyage de retour, leur première étape étant la nation pauvre et déficiente en mana de Kadia. Tout d'abord, il s'agit d'un roman visuel qui se concentre sur l'histoire, et cette histoire est lourde d'exposition. Beaucoup de détails sur la construction du monde y ont été intégrés, mais malheureusement, on nous en parle plutôt que de nous en montrer une grande partie, et la plupart des récits sont faits par le biais de bulletins d'information ou de conversations de longue haleine. Bien que l'histoire soit intéressante, ces aspects ralentissaient considérablement le rythme, parfois jusqu'à la lassitude.

Quant au contenu réel de l'intrigue, contrairement à ce que l'ouverture semble suggérer, ce n'est pas du tout l'histoire de Selphine et Ritona. Dès qu'elles rencontrent le personnage de Rune près du début, les deux semblent n'exister que pour faciliter les flashbacks qui révèlent une histoire différente, et elles ne progressent pas dans leur propre voyage entre le début et la fin du jeu. Cette autre histoire, que nous appellerons la trame principale, concerne Cid Zhevitz, aujourd'hui décédé, PDG de la plus grande société minière de mana du pôle extérieur, son passé tragique et son héritage. Ne vous méprenez pas, l'histoire de Cid Zhevits est fascinante, tout comme le monde de Kadia, ce qui fait nous demander pourquoi les développeurs n'ont pas simplement fait de cette histoire un roman visuel autonome plutôt que d'essayer de l'envelopper dans un fil narratif sans aucun rapport. Par ailleurs, fault - milestone one souffre d'une absence de localisation aberrante. Les développeurs ont sorti leur jeu en dix langues ... sauf le français !

Un visual novel intéressant.

De nombreuses questions intéressantes sont abordées, telles que la pauvreté, le manque d'opportunités et de mobilité sociale, ce qui fait d'une personne un être humain, les liens familiaux, et bien plus encore. Et bien que les mystères entourant Rune soient évidents, ce qui est inévitable en raison de la décision de révéler l'histoire par un flash-back, elle tire encore sur les cordes sensibles lorsqu'elle arrive à sa conclusion. Le monde qui a été construit est un lieu de fantaisie avec juste assez de parallèles avec le nôtre pour qu'il reste crédible, et l'idée d'opposer la mana contre la science, en particulier, est un concept fascinant. L'expérience de cinq heures est très chargée et, bien que d'une part il soit rafraîchissant de lire un roman visuel avec de la substance, peut-être qu'une approche plus mesurée aurait été utile ici. Parfois, on a l'impression que les auteurs ne savaient pas vraiment quelle direction ils voulaient prendre et qu'ils étaient plus soucieux de s'adapter à toutes leurs idées que d'essayer de faire quelque chose de rationnel et de cohérent. Comme la plus grande partie de l'histoire tourne autour des personnes que Selphine et Ritona rencontrent à Kadia, nous n'apprenons pas grand chose sur ces deux filles, bien qu'elles soient nos protagonistes.

Pour l'instant, Selphine n'est guère plus que la princesse joyeuse mais attentionnée, et Ritona sa tutrice bienveillante qui donnerait sa vie pour sa charge. Une fois de plus, le choix de commercialiser cette histoire semble étrange étant donné qu'il y a tant de personnages plus étoffés et nuancés dont les histoires sont racontées, y compris Cid Zhevitz et son fils Rudo, sa femme Eline, et ses amis Hertzmann et Albas. Passant aux graphismes et au son, les sprites des personnages sont adorables et colorés dans des tons de bijoux adaptés au cadre de la fantaisie. En même temps, les décors auraient pu être un peu plus détaillés pour donner vie à cette ville. Bien qu'il n'y ait pas de voix, la musique est phénoménale, même si, dans de nombreux cas, nous avons eu l'impression qu'elle ne correspondait pas au ton de ce qui se passait à l'écran à ce moment-là. Malgré tout, c'était une joie à écouter, ce qui n'est pas quelque chose que nous avons souvent l'occasion de dire sur la musique qui accompagne les romans visuels. A noter que la version physique distribuée par Limited Run Games comporte le jeu sur cartouche ainsi qu'un mode d'emploi en couleurs.

VERDICT

-

Dans l'ensemble, fault - milestone one a été une lecture parfois frustrante, mais généralement agréable. Bien que nous ne soyons pas encore investi dans le voyage de Selphine et Ritona, nous sommes définitivement intrigués par le prochain épisode et intéressés de voir quel genre d'endroits étrangers dans ce vaste monde elles vont rencontrer ensuite. Espérons simplement que le rythme s'accélérera quelque peu et que l'histoire sera racontée ici et maintenant, plutôt que de se fier aux infodumps et aux flashbacks, afin que nos protagonistes aient une chance de grandir et de devenir leurs propres personnages aux multiples facettes.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés