Face au mur tome 1
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 29 Mars 2017
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Scénario et dessin : Laurent Astier
d'après l'histoire de Jean-Claude Pautot

Jean-Claude Pautot, surnommé Pépé, est à nouveau face au mur … au mur de sa cellule de prison. Sa vie n’a été qu’une succession de coups illégaux, de séjours en prison, d’évasion et de cavale. En 1982, alors qu’il n’a que 25 ans, il se retrouve sous les verrous en compagnie de deux amis d’enfance. Mais il organise une évasion qui va lui permettre de continuer de planifier et d’effectuer des coups dont celui qu’il considère comme le coup du siècle, en 1992, où il décide d’attaquer un dépôt d’argent liquide. Ensuite, pendant plus de quinze ans il vivra une vie à peu près normale, même s’il est en cavale et qu’il faut se méfier de tout et de tous, jusqu’au jour où il est finalement rattrapé par la police en Allemagne en 2008 …

Tout d’abord, la couverture n’est pas très attirante et le sujet peut rebuter. Par contre, le graphisme réaliste et soigné, tous en détails et précision, s'avère très appréciable. De même, les monochromies aux teintes différentes d’un chapitre (et donc d’une époque) à l’autre se révèlent tout à fait convaincant … cela permet de savoir immédiatement quand on change de période et si on revient sur une période déjà abordée, on revient sur la même teinte utilisée. Et heureusement qu’il y a cela pour ne pas trop se perdre dans la narration qui n’arrête pas de sauter d’une époque à l’autre (par exemple, on commence à peu près à notre époque, la date n’étant pas mentionnée, pour aller ensuite en 1982, puis en 2008, puis en 1992, puis en 1972, puis en 1983 et ainsi de suite …). Franchement, il est assez surprenant de mélanger ainsi les évènements, même si les dates sont toujours bien signalées en début de chapitre. Du coup, il est difficile de mal à voir l’évolution du personnage ainsi que son parcours et on oublie souvent à quelle époque on était. Qui plus est, le personnage principal n'apparaît pas très fouillé : on voit surtout sa vie mais on est peu dans ses pensées ou son ressenti et le peu qu’on découvre est apparu comme un cliché (une enfance pas facile, la spirale infernale de la prison et des mauvaises fréquentations).  La fin se termine de façon ouverte.

VERDICT

-

L'histoire romancée de Pépé dit "Tête brûlée" qui a passé sa vie en cabane ou en cavale pour braquage. Un récit un peu long mais très intéressant basé sur des faits réels.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés