Sexy Cosplay Doll tome 1
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 25 Octobre 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Shinichi Fukuda

Sexy Cosplay Doll (Sono Bisque Doll wa Koi wo suru) est une série toujours en cours de parution au Japon et qui a connu quatre tomes à ce jour aux éditions Square Enix. Wakana Gojo est un lycéen de quinze ans qui a été socialement traumatisé dans le passé à cause de ses passions. En effet, Gojo aime les poupées, il passe ses journées à la maison à travailler sur des figurines japonaises traditionnelles, sans se donner la peine de se faire des amis parce qu'il croit que son passe-temps étrange serait un obstacle pour les autres. Un jour, il rencontre Marine Kitagawa, la fille la plus populaire du lycée, qui est tout le contraire de lui. Ils partagent bientôt leur passion pour la couture, ce qui mène à leur étrange relation. Ce qui est intéressant, c'est qu'il est entraîné dans le monde du cosplay lorsque Kitagawa apprend ses capacités et lui demande de l'aider avec son passe-temps. Bien qu'ils viennent d'horizons différents, Gojo et Kitagawa se développent en parallèle autour de l'axe central qu'est le cosplay. C'est assez intéressant de voir ces deux-là progresser l'un avec l'autre.

Sexy Cosplay Doll vaut vraiment le coup si vous recherchez un manga léger et romantique qui conserve toujours une intrigue linéaire et des personnages attachants. Bien sur, il y a une tonne de fan service avec, à commencer par des filles en costumes de cosplay. C'est une prémisse créative qui ne manque pas de livrer la marchandise. Une des meilleures parties de ce manga est le lien parfait entre l'humour et l'ecchi ; beaucoup de scènes reposent sur des réactions normales aux pensées sales et aux malentendus, qui sont faites d'une manière fraîche et créative. De plus, certaines d'entre elles ne sont pas placées dans un but purement comique, mais aident même à conduire l'intrigue. Ce manga donne le ton avec précision, glissant graduellement entre des ambiances dramatiques et légères, et son rythme prouve que plus dramatique ne signifie pas toujours plus de drame. Le seul inconvénient est que certains chapitres peuvent être plutôt courts. Gojo est présenté comme un homme qui ne laisse de place dans son cœur que pour son grand-père et ses poupées. Il est assez timide et n'a pas l'habitude de parler avec les filles, ou les otakus d'ailleurs, et il remet souvent en question ses propres pensées. Tout est une expérience nouvelle pour lui en raison de son enfance solitaire, mais elle n'est pas surdramatisée ou simplement destinée à faire pitié au public. Lorsqu'il est pressé par le temps, le manga dégage un véritable sentiment de désespoir pour Gojo et l'impression d'être submergé de travail. Cependant, quand il se décide à finir à tout prix, cela révèle sa détermination d'une manière que l'on ne s'attendait pas à voir dans un manga aussi décontracté. Il finit par apprendre à se détendre un peu et s'habitue un peu à la nature perverse de son travail. Kitagawa semble être une fille sociable à la surface, décontractée et détendue. Étonnamment, elle prend le cosplaying très au sérieux et a un emploi à temps partiel pour payer ses propres frais. C'est une otaku dévouée et elle est en relation avec Gojo dans la mesure où ses passe-temps peuvent paraître étranges aux yeux des autres. Elle est plus ouverte à ses sentiments que lui, et a parfois le don de deviner ce qu'il pense, mais elle a toujours ses moments de timidité. Son développement commence lorsqu'elle se rend compte qu'elle a le béguin pour Gojo, qui se révèle de manière informelle mais parvient à être divertissant. Les réactions, les expressions et les silhouettes ont été habilement faites et la conception des personnages s'est bien passée.

VERDICT

-

L'intrigue simple, le rom-com pur et les éléments ecchi rendent ce manga irrésistible ; cependant, ce n'est probablement pas une de ces séries qui restera à jamais gravées dans les mémoires, mais plutôt un divertissement de passage.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés