Gun Gun Pixies
Plate-forme : Nintendo Switch
Date de sortie : 06 Septembre 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


6/10

Les Pixies sont envoyées sur la planète Terre pour étudier les habitants humains et recueillir des informations vitales sur le comportement humain.

Il était une fois.

Compile Heart a toujours été une maison de logiciels qui a tendance à mélanger un gameplay et une intrigue assez soignés avec de nombreux composants de fan service , tout en gardant tout parfaitement équilibré. La célèbre série Neptunia , Genkai Tokki: Castle Panzers ou la saga Gun Gun en sont quelques exemples. Aujourd'hui, nous allons parler du nouveau chapitre de ce dernier, Gun Gun Pixies. Dans Gun Gun Pixies, nous nous retrouverons dans le rôle de Bee-Tan et Kame-Pon, deux agents inter-spatiaux envoyés sur terre pour étudier les relations sociales humaines à travers l'observation d'un groupe d'étudiants qui vivent ensemble à l'intérieur d'une pension. Cela permettra de résoudre un problème social majeur qui touche la planète Bee-Tan et Kame-Pon, à savoir que les gens ne communiquent plus et que la plupart des habitants ont tendance à s'isoler. Il appartiendra à nos deux agents inter-spatiaux de trouver une solution à ce problème.

Dès les premières minutes, le nouveau produit Compile Heart n'a aucun problème à montrer au joueur tous les personnages les plus stéréotypés du genre Ecchi: Bee-Tan représente la fille extrêmement allusive, tandis que Kame-Pon représente l'érudit et super sérieuse. Les différentes filles du dortoir sont également très stéréotypées, à savoir Kira Torii , la fille énergique et toujours positive, Amayo Sato, la fille mature et inquiète de son poids, et enfin Misa Torii, l'otaku et le fujoshi du groupe. Pour compléter le tout, il y aura, plus tard dans l'intrigue, l'ajout de Minami Kaima, la lolita gothique typique. Malgré tout cela, cependant, grâce à l'intrigue légère et au fan service omniprésent, Gun Gun Pixies parvient toujours à détendre, déchirant quelques rires de temps en temps.

Un gameplay singulier.

Gun Gun Pixies ressemble à un TPS avec une composition exploratoire et furtive très légère.  À chaque nouveau chapitre, les joueurs seront chargés d'enquêter sur l'un des problèmes qui affligent les élèves. La première chose à faire est de trouver la cause du problème. Vous devrez ensuite explorer les trois pièces de la pension (deux dans les premières missions) et interagir avec l'élément du scénario écrit dans le menu du jeu. Une fois que vous aurez découvert la cause, vous devrez en trouver la source. Vous devrez ensuite tirer les balles relaxantes sur les élèves afin d'obtenir plus d'indices ou les faire agir pour aller aider le colocataire en difficulté. Au terme de ces deux phases, vous devrez affronter une troisième qui sera un véritable combat de boss : vous devrez frapper la fille dans ses points faibles, identifiés grâce aux jumelles, jusqu'à remplir sa barre d'excitation. Les affrontements seront malheureusement plutôt triviaux et simples, également en raison de la possibilité d'utiliser les plates-formes de régénération pratiquement indéfiniment et sans aucun temps de recharge.

Une fois la mission terminée, nous nous retrouverons dans la salle de bain avec le protagoniste du chapitre qui prend le bain. Ce mode, qui rappelle beaucoup le niveau bonus de Street Fighter 2, sera le meilleur moyen de fabriquer des jetons, utiles pour acheter des vêtements, de nouvelles armes, des balles, des sous-vêtements et des viseurs. Le titre propose également un mode de jeu libre où l'on peut améliorer le score d'achèvement des niveaux rencontrés dans le mode histoire. Gun Gun pixies, dispose d'un bon département sonore, proposant une série de musique qui même après plusieurs heures de jeu n'ennuient pas. Malheureusement, on ne peut pas en dire autant des graphismes qui sont tout simplement acceptables, notamment en raison d'un moteur plutôt obsolète pour la génération actuelle de jeux vidéo. La seule chose qui est sauvée de ce point de vue sont les modèles de personnages, car ils sont soignés dans les moindres détails. Il faut d'ailleurs noter qu'avant d'atterrir sur Switch et PC en Occident, Gun Gun Pixies avait vu le jour sur PS Vita, ce qui explique en partie les limitations techniques. Enfin, le titre souffre du système de contrôle qui, dans certaines situations, finit par être inconfortable et de la caméra de jeu mal réglée. Le titre parvient toujours à proposer une histoire plutôt divertissante, même si le gameplay extrêmement répétitif pourrait amener certains joueurs à la mettre de côté facilement pour passer à autre chose. L'édition Day One de Gun Gun Gun Pixies est disponible dans une boîte spéciale qui comprend le jeu et un artbook (dessins conceptuels, des œuvres d'art, tous les personnages dans des tenues alternatives et plus encore).

VERDICT

-

Gun Gun Pixies n'est certainement pas un mauvais jeu. Cependant, en raison de certains problèmes techniques, un gameplay répétitif et des scénarios mal détaillés, le titre manque clairement de finition. Malgré cela, nous vous invitons toujours à l'essayer si vous recherchez un titre avec une intrigue pleine de fan service et parfois capable de vous arracher un peu de rire.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés