Bloodstained : Curse of the Moon
Plate-forme : PlayStation 4 - PlayStation Vita - Nintendo Switch
Date de sortie : 15 Mars 2019
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Bloodstained : Curse of the Moon ressemble à un authentique jeu NES Castlevania, alors sortez votre cartouche et faisons tomber des monstres.

Un prologue rétro à Bloodstained.

Bloodstained : Curse of the Moon met en scène Zangetsu, un homme maniant l'épée qui a été maudit par des démons. Ainsi, il se contrôle beaucoup comme un Belmont dans l'une de leurs aventures 8 bits puisqu'il peut faire glisser sa lame, sauter et utiliser une arme secondaire qui épuise vos points d'armes. Au cours de son voyage, il rencontrera trois alliés que vous pourrez ensuite utiliser à la volée avec les boutons latéraux. En ce sens, cela ressemble beaucoup à Castlevania III : Dracula's Curse. Chaque personnage est unique et se joue complètement différemment puisque Miriam peut utiliser un fouet, sauter haut et glisser, Alfred peut utiliser des sorts puissants comme sous-armes et Gebel peut se transformer en batte. Chaque individu a également sa propre arme principale et son arsenal d’armes secondaires. Il est donc très amusant de les changer pour tirer parti de votre situation actuelle. Curse of the Moon ne se joue pas seulement comme un Castlevania NES, il leur ressemble aussi beaucoup. Les visuels sont réussis et capturent l'esprit de la série classique parfaitement complétée par une variété de monstres mémorables. Sa bande son emprunte fortement à la trilogie NES sans trop lui ressembler. En fait, la série Mega Man a également beaucoup d'influence, ce qui fait de la musique une combinaison intéressante des deux franchises. Quoi qu'il en soit, il semble absolument parfait pour un jeu NES.

La campagne de Bloodstained : Curse of the Moon contient huit stages. Cela peut ne pas sembler beaucoup, mais chacun est conçu avec beaucoup de chemins alternatifs et de bonus cachés. Si vous jouez bien, vous découvrirez même de nombreuses améliorations permanentes telles que l'armure, des renforcements de votre santé et des extensions de compteur d'armes. Si vous manquez un élément en particulier, vous pouvez rejouer une étape via l'option "Curse of the Moon" du menu de pause, même si vous devez jouer dans le reste du jeu à partir du point que vous avez sélectionné. Quoi qu'il en soit, les boss sont très intelligents et amusants à combattre. Ils n'ont pas l'apparence des boss de Castlevania, mais il est amusant de comprendre comment les éliminer. Une fois le jeu terminé, vous pouvez rejouer en mode Cauchemar, ce qui vous permet de jouer avec les trois personnages supplémentaires sans Zangetsu. Cela ouvre en fait beaucoup de routes que vous ne pouviez pas explorer auparavant.

Court mais intense.

Même avec ses mises à jour de collection enrichissantes et ses chemins alternatifs, Bloodstained : Curse of the Moon n’est certainement pas un jeu très long. Le premier parcours nous a à peine pris à peine plus d'une heure. De plus, après avoir terminé les modes Normal et Cauchemar, il ne reste plus grand-chose à faire. Vous pouvez essayer de maîtriser le mode Boss Rush ou viser des scores élevés, mais ce type de valeur de rejouabilité n’a certainement pas un grand attrait. Le seul autre grief est que certaines parties nécessitent de mémoriser les lieux pour pouvoir avancer sans tracas. Dans une section, un essaim d'insectes rapides se précipitent à travers la scène et vous devez vous écarter du chemin sinon vous péririez. Lorsque vous les rencontrez pour la première fois, il n'y a aucun moyen de savoir où ils vont ou comment ils se comporteront, vous serez donc obligé de mordre la poussière au moins une fois par surprise. Finalement, les boss font tous cette dernière attaque ennuyante après avoir péri au combat, empruntée à certains des jeux classiques de Castlevania. Le fait de périr d'une de ces attaques n'est rien de moins que énervant. Heureusement que vous pourrez changer de personnage assez rapidement. A noter que la version physique du jeu, en rupture de stock chez Limited Run Games, est disponible uniquement aux États-Unis dans la chaîne de magasins Best Buy. Vous y trouverez le jeu sur Blu-Ray, une jaquette réversible et un manuel d'utilisation en couleurs. PS4 oblige, il est bien sur possible de jouer sur PS Vita via la fonctionnalité Remote Play, la PS4 Pro n'est quant à elle pas prise en charge.

VERDICT

-

Bloodstained : Curse of the Moon ramène l'essence des jeux Castlevania 8 bits d'une manière magistrale. Même si le titre est court et a ses moments frustrants, les fans de longue date de la série passeront certainement quelques bonnes heures devant cette production.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés