Irons tome 2 : Les sables de Sinkis
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 19 Avril 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Tristan Roulot
Dessin : Luc Brahy
Couleurs : Hugo Facio

L'ingénieur Jack Irons est de retour d'Indonésie où il a dû enquêter sur les terribles retards de construction d'un pont à Sinkis. La région de Sumatra a été durement touchée par le tsunami de 2004 (plus de 200.000 morts) et il a fallu tout reconstruire. La réponse internationale a été incroyable avec plusieurs centaines de millions de dollars collectés, mais il y a quand même quelques couacs. Quelques jours avant de revenir à Paris, Jack Irons a découvert l'ampleur du chantier : A Sinkis, un nouveau pont est en construction depuis plus de dix ans et le chantier n'avance pas. La gigantesque infrastructure est le seul accès à un petit village - désormais entièrement enclavé - et devait marquer la première étape d'un vaste projet touristique sur la côte. Il faut dire que la situation géopolitique n'a rien d'évident : La guerre civile a duré longtemps, il reste de nombreux groupes extrémistes non démobilisées, et bon nombre d'ingénieurs sont partis lorsqu'il a été question d'expertiser le travail de la société internationale Starbridge. Irons va l'apprendre à ses dépens.

Cette série richement documentée met en scène un ingénieur en génie civil dont le caractère sarcastique lui vaut bien des inimitiés. Malgré la thématique particulière, le scénario de Tristan Roulot demeure simple d'accès et plausible. Si les travaux du pont n'avancent pas, il existe une raison économique, pour ne pas dire du pillage des sols indonésiens. Mais à force de fouiller là où il ne le devrait pas, Jack Irons se retrouve dans le collimateur d'un ingénieur corrompu qui souhaite acheter son silence et qui n'hésitera pas à lancer ses hommes de main afin que le message soit bien entendu. Pas sur que cela suffise à arrêter un homme comme Jack Irons, misanthrope certes mais droite dans ses bottes. On en saura très peu sur la vie familiale de Jack, puisque l'auteur ne revient pas dessus, préférant axer la progression sur les questions écologiques plutôt qu'économiques. Les dessins de Luc Brahy sont très réussis et restituent bien l'atmosphère chaude, humide, fouettée par les vents, de la région. Sans compter le travail extrêmement précis de reproduction des ponts, soutenue par une mise en couleurs efficace d'Hugo Facio. Notez qu'au contraire du premier tome, celui-ci sera doté d'une suite. 

VERDICT

-

Irons nous propose de suivre les péripéties d'un ingénieur en génie civil qui mène l'enquête sur les retards incohérents d'un pont en Indonésie. Ce volume s'avère riche en explications techniques sur ses supers structures et présente un récit très prenant. Nous sommes d'ailleurs plus proche du polar que de l'ouvrage scientifique.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés