Fièvre tome 2
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 20 Février 2019
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Scénario : Philippe Pelaez
Dessin : Antonio Menin
Couleurs : Florent Daniel

Un avion en perdition s'est finalement crashé sur l'île de la Réunion, à l'aéroport international Roland-Garros. Sans se douter un seul instant de ce qui va leur arriver, une équipe de secouristes se dirige vers les lieux du drame. Ils ignorent que tous les passagers sont atteints d'un virus qui va se répandre comme une traînée de poudre et semer le chaos sur l'île. Il s'agit de la fièvre de la Vallée du Rift (FVR), une zoonose virale qui touche principalement les animaux mais peut aussi contaminer l'homme. Ce Phlebovirus a été identifié pour la première fois en 1931 lors d'une enquête sur une épidémie touchant les moutons d'une ferme de la Vallée du Rift, au Kenya. Dans la majorité des cas, l'infection chez l'homme résulte d'un contact direct ou indirect avec du sang ou des organes d'animaux contaminés. Dans le cas présent, les infections humaines ont été observées à la suite de piqûres de moustiques et le monde entier a été touché par l'épidémie. Les victimes voient leur système neurologique altéré et si elles ne succombent pas à la maladie, elles deviennent une menace mortelle pour les autres.

Six mois s'écoulent, la Réunion a plongé dans l'anarchie et le chaos, la population est coupée en différents clans totalement isolés du monde et lutte pour sa survie. Dans le cirque de Mafate, au centre de l'île, Eric et ses amis se tiennent à l'isolement de la Fièvre et du monde post-apocalyptique qui en a émergé. Les tensions sont exacerbées, la nourriture tend à manquer et le climat devient difficile. La petite communauté est sous pression entre les modérés et les chasseurs. Ce deuxième volume est dans la droite lignée de son prédécesseur et nous met face à la FVR, un virus qui pourrait représenter un grave danger pour l'homme en cas de mutation. Le scénario de Philippe Pelaez nous permet de découvrir non seulement les rôdeurs qui ont émergé mais également et surtout les dissensions au sein du groupe de survivant. A l'image de la guerre entre Rick et Negan dans The Walking Dead, tous ne partagent pas la même philosophie, et comme le dit Thomas Hobbes, "l'homme est un loup pour l'homme. Autrement dit, il est le pire ennemi de son semblable. Le résultat est plutôt sympathique, pas vraiment révolutionnaire, mais il garantit une bonne lecture. Le dessin d'Antonio Menin gagne en précision depuis le précédent tome, même si les personnages n'apparaissent pas toujours très détaillés.

VERDICT

-

Avec Fièvre, les auteurs prennent un sujet assez présent dans la culture fantastique, le monde décimé par un virus, et y ajoute un univers en vase clos (l'île de la Réunion). Le dessin correspondant bien à l'histoire et l'ouvrage reprend les code du genre. Au final, ce diptyque est à conseiller aux amateurs du genre.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés