Ether tome 1 : L'assassinat de la flamme d'or
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 21 Septembre 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Scénario : Matt Kindt
Dessin : David Rubin

Boone Dias entre dans l’Éther pour la énième fois, déplorant les plaisanteries préalables avec le gardien du royaume magique. La situation n'est pas tout à fait banale cependant, car le maire de ce lieu incroyablement familier a demandé la présence de Boone, aussi brillant scientifique que détective. Un crime horrible a été commis, que seul l'homme de la Terre et son empirisme minutieux peuvent résoudre. Le missionnaire scientifique Boone Dias explique rapidement qui a tué le protecteur de ce royaume magique, mais comme dans tout mystère de meurtre bien accompli, l'intrigue ne fait qu'épaissir. Nous revenons ensuite sur les débuts de Boone, lorsqu'il a commencé à insister sur le fait que la magie n'était pas si mystérieuse et qu'elle était, comme toute autre chose, explicable et mesurable. Ether n’est pas la première fois que nous voyons une histoire où la science rencontre la magie, et bien que le scientifique soit généralement éclairé par son stupide désir d'explication, le lecteur plus rationnel a bon espoir ici. Comme tout bon scientifique, Dias n'est pas prêt à démystifier les merveilles qui l'entourent. il pense qu'ils sont "fascinants"! Boone est en effet un peu cinglé, comme le garde-porte Glum continue de le lui rappeler, mais il utilise également une simple déduction scientifique pour résoudre les problèmes que les citoyens aux idées magiques ne peuvent pas résoudre. Et il en est félicité.

Le scénario de Matt Kindt ne met pas seulement en valeur Boone Dias, toujours très rationnel quelque soit la situation rencontrée, mais également le gardien Glum qui débute son enquête sur l'assassinat de la flamme. Ce dernier a des méthodes bien peu conventionnelles tout comme l'univers que nous visiterons. Pénétrer dans l'Ether est une tâche très difficile et les explications sur sa nature seront apportées dès ce premier tome. En outre, la gestion du temps n'est pas la même entre les deux univers, ce qui promet de nombreuses difficultés pour Boone. Le dessin de Rubín s’adapte généralement à l’histoire, même si certains le trouveront peut-être trop coloré. Dias est dessiné légèrement différemment, ce qui est un excellent moyen de le distinguer du monde qu’il visite, mais les gadgets de type steampunk sont une curieuse inclusion. Les couleurs sont où Rubín brille vraiment. Des teintes sombres pour le pèlerin basé sur la réalité; un beau pastel et des couleurs complémentaires pour l'éther.

VERDICT

-

Ether remplit jusqu'à présent sa promesse d'analyser la magie avec un œil critique, illustrant l'utilité d'un empirisme souvent décrié à travers un récit policier à la manière de Sherlock Holmes. Une fois les personnages établis, le drame passe à la vitesse supérieure.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés