Go Vacation
Plate-forme : Nintendo Switch
Date de sortie : 27 Juillet 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Sport
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Contre toute-attente, Go Vacation accueille une adaptation sur Nintendo Switch.

C'est les vacances !

Développé par Namco, Go Vacation est à l'origine un titre paru sur Wii en 2011, un party-game regroupant une cinquantaine d'activités sportives. Si vous avez déjà joué à Wii Sports Resort, vous avez déjà une idée de ce que l'on retrouve présentement. Néanmoins, l'île de Kawawii offre un environnement beaucoup plus large et diversifiée que dans Wuhu. On retrouve ainsi plusieurs plages, des montagnes et sommets enneigés, et même différentes villes. Inutile d’explorer la totalité de l’île avant de commencer : libre à vous de vous lancer directement dans votre sport préféré via le menu ‘Activités’. L’exploration de l’île et la découverte de ses trésors cachés débloqueront de nouveaux défis et activités. Au programme: surf, beach-volley, plongée au Marine Resort ; kayak, équitation, rafting et tir au pigeon au Mountain Resort; batailles de boules de neige, concours de bonhommes de neige, courses en scooter des neiges ou saut à ski au Snow Resort; lancer de tartes, deltaplane, mini-golf et hockey sur table dans le City Resort. Malheureusement, tous les mini-jeux ne présentent pas le même intérêt et certaines activités nous livrent une jouabilité capricieuse ou peu aboutie. Si Go Vacation permet d'utiliser les capteurs de mouvement du JoyCon comme une Wiimote moderne, il faut rappeler que l'original exploitait la fameuse balance de Wii Fit, le pistolet Wii Zapper et même le volant Wii Wheel. Sur Switch, on ne retrouve aucun accessoire et une prise en main classique a été rajoutée (aux boutons donc).

Naturellement, les développeurs ont tenu à aider les joueurs durant la progression. Souvent vous aurez donc un guide qui fera des recommandations, qui vous indiquera sur la carte où se situe le prochain évènement, et comment s'y rendre. Chacune des quatre stations du jeu comporte forcément des mini-jeux spécifiques, et un climat particulier. En somme, le mode solo jouit d'une grande cohésion. En revanche, on pourra regretter le peu d'intérêt manifesté au stick analogique droit dans le jeu. Là encore, la filiation Wii se ressent et il impossible de configurer les touches. Pour déplacer la caméra, il faut laisser appuyer sur L et bouger le stick gauche, le stick droit est pourtant utilisé pour l'activité pistolet à eau ! Si vous optez pour les contrôles de mouvements, cela oblige souvent à gigoter dans tous les sens. A l'écran, on verra donc son personnage se déplacer souvent comme un homme ivre, ce qui aura au moins le mérite de faire sourire. Party game oblige, vous pouvez inviter jusqu’à trois de vos amis dans une compétition amicale. Grâce au mode écran partagé pour quatre, découvrez ensemble la totalité de l’île, ses quatre complexes et tous les jeux proposés. Passez d’abord à la réception pour quelques conseils, puis rendez-vous au complexe de votre choix dans l’un des véhicules à thème conçus pour chaque lieu afin d’y trouver une activité à pratiquer.

Une réalisation améliorée ?

Sur le plan technique, Go Vacation nous livre une présentation très colorée, dans la plus pure tradition Wii ... mais en version haute définition cela s'entend. Les graphismes sont assez réussis, les environnements s'avèrent plutôt détaillés, les personnages se montrent un peu plus légers mais c'est aussi le concept qui veut ça. Plus regrettable, il y a beaucoup de brefs chargements, le moteur aurait gagné à être optimisé depuis le temps. La musique quant à elle est assez ratée, nous retrouvons une pop japonaise de mauvais goût et les bruitages ne sont guère plus réjouissants. La jouabilité dépend beaucoup du type d'épreuves visitées, mais globalement, les contrôles de mouvements auraient gagné à être amélioré, rien n'a véritablement évolué en sept ans. Le contrôle des véhicules manque de panache, et la danse n'apparaît pas du tout palpitante. Au contraire, le volleyball ou le mini-golf se montrent très dynamiques. Switch oblige, il est bien sur possible de jouer en mode dock, tablette ou nomade, les performances ne variant pas d'une option à l'autre.

Au gré de la progression, vous empocherez des tampons, et dès que vous en obtiendrez vingt, vous débloquerez une villa. Le titre prend alors une approche rappelant Animal Crossing et améliore encore la durée de vie. Afin d'acquérir de nouvelles décorations, il faudra participer à de multiples évènements. De quoi y rester encore quelques heures, sachant que la version Nintendo Switch comporte quelques nouveautés, notamment la pêche en mer et en montagne avec plus de trente espèces de poissons, plus de quarante types d'animaux à photographier et à conserver dans votre collection de photos en jeu, mais également des boîtes remplies de récompenses larguées par un avion à récupérer sur la carte.

VERDICT

-

Go Vacation est un party-game très coloré, et qui comporte une kyrielle d'épreuves globalement fort sympathique. Tous les mini-jeux ne présentent pas cependant le même intérêt, certaines activités offrant une jouabilité assez aléatoire, ou un cheminement assez rasoir. Néanmoins, le titre de Namco s'en sort globalement plutôt bien, et s'avère très amusant en multijoueurs (jusqu'à quatre). La réalisation a bien sur été lissée depuis la mouture originale. Une production idéale pour l'été, à défaut d'être particulièrement novatrice.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés