Warriors Orochi 4
Plate-forme : PlayStation 4 - Xbox One - Nintendo Switch
Date de sortie : 19 Octobre 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7/10

Warriors Orochi 4 marque le retour du célèbre cross over de Koei Tecmo avec 170 personnages jouables ...

Rappel des faits.

Pour cette nouvelle déclinaison de la série "Warriors", le concept de n'a pas changé d'un iota et vous allez toujours devoir combattre la meute et réaliser des combos toujours aussi fantaisistes. Par un habile tour de passe-passe (ou plutôt un vortex inter-dimensionnel), les combattants de Dynasty Warriors et de Samurai Warriors, deux séries qui se déroulent à des époques et à des lieux différents, se retrouvent sur une seul et unique champ de bataille. Après les évènements de Warriors Orochi 3, nos héros sont retournés dans leur époque et ont perdu leurs souvenirs liés à ces aventures. Peu de temps après, ils se retrouvent entraînés dans un monde mystérieux où leurs univers et époques ont fusionné avec des contrées lointaines. Il leur faudra s'affronter pour réunir huit bracelets qui possèdent le pouvoir de redonner au monde son aspect d'origine. Mais Zeus, le roi des dieux du Mont Olympe, est responsable de ces événements. Les protagonistes (parmi plus de 170) vont finalement s'unir dans une bataille féroce contre les Dieux pour résoudre ce mystère. Chacun d'entre eux dispose d'une arme et de compétences précises, sachant qu'au cours de la partie vous découvrirez moult objets et même des armes sur le terrain. A ceci s'ajoute des points d'expériences qui augmentent lors des combats et il ne faudra pas hésiter à changer fréquemment de combattant, afin de répartir avec efficacité les points d'expérience.

Outre un nombre de protagonistes assez important à l'écran, dans Warriors Orochi 4 vous dirigez une équipe de trois généraux, et il suffit de presser les touches latérales pour en changer. Le Musou, l'énergie mystique nécessaire à déclencher un coup spécial, ne se gagne pas en tapant les ennemis. C'est au repos que la jauge présent à l'écran se recharge, aussi il faudra souvent switcher vu les combats très présents, et l'action encore plus poussée que dans Dynasty Warriors et Samurai Warriors. Le Musou Rage lui permet d'affliger encore plus de dégâts, et il sera conseillé de l'utiliser dans le cas d'objectifs plus compliqués. Petite nouveauté de cet opus, la présence de magies qui peut être combinée avec des attaques standard pour des combos dévastateurs. Les batailles peuvent en fait être assez hilarantes car certains personnages n'utilisent pas d'armes, ils sont des spécialistes des arts martiaux et ils n'ont toujours aucun problème à éliminer des milliers d'ennemis maniant parfaitement l'épée. En gros, vous écrasez le bouton d’attaque et jetez de temps en temps un sortilège magique, mais c’est amusant. Vous pouvez également invoquer un cheval qui semble vous rendre encore plus puissant lorsque vous tondez des ennemis comme si de rien n'était, mais il est amusant de les envoyer voler. Chaque niveau consiste essentiellement à devoir éliminer suffisamment d'ennemis pour permettre à l’un des généraux d’entrer dans le champ, de battre ce général, de faucher un peu plus de guerriers et de répéter jusqu’à ce que l’objectif du niveau soit atteint. Après chaque niveau, vous obtiendrez une note allant jusqu'à S.

Techniquement en progression.

Près de quatre ans après la sortie de Warriors Orochi 3 Ultimate, ce nouvel épisode se pare d'un tout nouveau moteur 3D. Les graphismes du jeu sont vraiment sympathiques, les champs de bataille sont bien meilleurs que ceux du dernier jeu Dynasty Warriors et les modèles de personnages apparaissent vraiment détaillés et variés. Les effets visuels ont été renforcés, le moteur demeure assez véloce, et ne souffre absolument pas du surplus d'ennemis présents à l'écran, même si on peut regretter des mouvements peu variés. Le jeu est beaucoup plus stable qu'auparavant du point de vue de l'animation, notamment en écran splitté. La jouabilité du jeu est excellente. En quelques minutes vous maîtrisez toutes les subtilités de la série Warriors Orochi (elles sont légères il est vrai !). Quand aux caméras, elles ne se bloquent jamais dans le décor, ce qui est rassurant vu la difficulté de certains boss. Les combats peuvent d'ailleurs durer un petit moment, et réservent des heures et des heures de jeux.

Musicalement, là encore Warriors Orochi 4 conserve sa touche puisque les thèmes musicaux s'avèrent surprenants, mélangeant techno et dance. La bande son est vraiment dynamique et correspond parfaitement au rythme effréné des batailles. La classique option deux joueurs est bien entendu présente, et le titre demeure encore une fois en anglais (les doublages sont en japonais).Il existe également une option multijoueur dans laquelle vous pouvez participer aux campagnes d'autres joueurs ou leur permettre de participer aux vôtres. Parallèlement à cela, il existe également un mode multijoueur de type «capturer le drapeau» dans lequel vous devrez prendre d'assaut une base avant que l'un des autres joueurs puisse le faire. PS4 oblige, il est bien sur possible de jouer sur PS Vita via la fonctionnalité Remote Play, la compatibilité PS4 Pro permet quant à elle de profiter d'une résolution 4K et d'un framerate (à peu près) constant à 60fps.

VERDICT

-

Warriors Orochi 4 conserve son statut de défouloir efficace, et se révèle extrêmement complet, même si les nouveautés de gameplay restent mineures. Le jeu s'avère très simple d'accès, beaucoup mieux réalisé que son prédécesseur, mais le concept peut malgré tout semblé répétitif sur la durée.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés