Yesterday Origins
Plate-forme : Nintendo Switch - PC - PlayStation 4 - Xbox One
Date de sortie : 31 Mai 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Yesterday Origins accueille à son tour un portage sur Nintendo Switch.

Un retour attendu.

Développé par Pendulo Studios, Yesterday Origins est un jeu d'aventure mettant en scène deux personnages différents, à savoir John Yesterday et sa petite amie Pauline Petit. L'intrigue débute en 1481 dans le village de Fuentenegra. John Yesterday fut emprisonné pour sorcellerie par l'Inquisition espagnole, et malgré son rang de fils de Duc, le jeune homme est finalement condamné à être exécuté sur la place publique. Avant d'être trop malmené par un bourreau peu zeleux, John devra s'échapper de prison lors d'une séquence tutoriel de bon aloi pour découvrir les mécaniques de jeu. Un homme finira par l'aider, Ginés de Orduña, un prêtre mystérieux qui entend tirer parti de l'habileté de John à lire et comprendre de multiples langues, y compris les plus arcanes. Plus tard, John subit un transformation grâce à l'alchimie, qui fait de lui un immortel. S'il vient à périr, John ressuscite mais il perd la mémoire à chaque nouvelle vie ! En revanche, sa compagne Pauline, immortelle également, conserve toujours ses souvenirs, sa transformation ayant été plus aboutie. L'objectif du jeu sera donc de trouver un artefact nécessaire à John pour préparer la potion qui lui permettra de préserver sa mémoire.

Au sein de l'aventure, vous explorerez différents lieux (États-Unis, France, Écosse, Pays-Bas, etc) mais aussi plusieurs époques à travers de nombreux flashbacks. L'occasion de découvrir le passé de John, mais également comment il est devenu immortel. La qualité d'écriture de l'histoire est indéniable et mélange différents thèmes (occulte, thriller, enquête) de manière à conserver un bon rythme tout au long de la progression et de maintenir éveillé l'intérêt des joueurs. Tous les personnages sont éminemment sympathiques et présentent un charme unique : John et Pauline sont évidemment les stars du spectacle, mais d'autres protagonistes secondaires sont tout aussi intéressants, voire un peu loufoque, notamment Boris. Le scénario est encore rehaussé par un humour très sombre qui apportera un sourire à la plupart des joueurs. Exemple, le remède de Pauline contre les rides n'est pas une crème anti-âge, mais se tirer une balle ! Il y a aussi beaucoup de références plus légères, notamment le commentaire sur la censure potentielle de la part de Facebook d'une statue de Nio exposant pleinement ses mamelons en pierre.

Un gameplay conservateur.

Si Yesterday Origins passionne par sa trame, on ne peut pas en dire autant du côté du gameplay. Il s'agit d'un jeu d'aventure point'n click tout à fait classique. Vous incarnerez John et Pauline à la recherche d'indices et de preuves, et devrez combinez des objets pour résoudre quelques énigmes. Il est très difficile de rester bloqué dans le jeu, car l'exploration est facilitée par le système de "points chauds" qui met en évidence les éléments importants sur lesquels on peut interagir. Quelques passages permettent de contrôler alternativement John et Pauline durant des séquences spécifiques, l'occasion de découvrir que les amants ne sont pas toujours sur la même longue d'onde. Évidemment, des casses-têtes tireront parti du travail d'équipe, chaque protagoniste ayant ses compétences spécifiques. Les discussions avec les personnages non jouables sont nombreuses, cela va de soi. Comme le genre est l'un des plus difficiles à renouveler, Pendulo Studios a préféré s'en tenir à une formule de jeu éprouvée. Ce choix est pertinent pour les amateurs du genre, moins pour tous les autres. Si vous n'appréciez pas les point'n click vous ne changerez pas d'avis avec le titre de Microids. Switch oblige, il est bien sur possible de jouer en mode dock, tablette ou portable. En revanche, il est un peu dommage de ne pas pouvoir utiliser l'écran tactile de la console dans cette dernière configuration.

Sur le plan technique, Yesterday Origins se montre globalement convaincant. Les environnements demeurent assez variés, les personnages (en 3D) proposent des expressions généralement crédibles et la mise en scène se montre très cartoonesque. On se croirait en pleine bande dessinée (mention spéciale aux décors réalisés à la main). L'animation de cette édition Switch conserve un frame rate assez constant. Pointer-cliquer oblige, on y retrouve les fameuses énigmes inhérentes au jeu d'aventure, globalement assez logiques, ainsi que de nombreuses phases de dialogues toujours aussi bien écrites. La jouabilité demeure assez souple et n'impose pas réellement de contraintes. Le schéma de commandes reprend également les codes du genre, et on appréciera une optimisation réelle du jeu à la manette. Par ailleurs, Yesterday Origins propose de jolies musiques pour accompagner la progression, et un doublage français gorgé d'humour. L''aventure se montre assez linéaire il est vrai, mais chaque partie dispose d'un aspect unique. Proposant une durée de vie d'environ dix heures, le titre s'avère presque deux fois plus long que son prédécesseur, mais la rejouabilité s'avère presque nulle. Pour moins de 30€, cela demeure très honorable.

VERDICT

-

Avec une histoire intéressante, mélangeant des éléments de comédie et de thriller, des thèmes occultes et beaucoup d'humour noir, Yesterday Origins est un très bon jeu d'aventure. Les amateurs du genre apprécieront ses qualités littéraires mais également un univers graphique particulièrement soigné.  En revanche, le gameplay est lui très conservateur, et ne fera pas changer d'avis les réfractaires du point'n click. Et ils sont nombreux sur consoles. Ce portage Switch s'avère globalement soigné, mais n'apporte aucun ajout depuis la sortie originelle du jeu en novembre 2016.

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés