Giant tome 2
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 19 Janvier 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Mikaël

New York, 1932. Même si la crise économique de 1929 est encore dans tous les esprits, les ouvriers venus de toute l'Europe jouent les équilibristes sur les hauteurs de la ville pour construire les nouveaux buildings qui redessineront complètement Manhattan. L'un de ces travailleurs immigrés meurt accidentellement sur le chantier du Rockefeller Center, et Giant, un Irlandais taciturne, est chargé d'annoncer la nouvelle à la famille de son compatriote restée au pays. L'homme choisit de dissimuler la vérité à Mary Ann, la jeune veuve, et entretient une correspondance à distance avec elle en se faisant passer pour son mari sans que Giant ne parvienne à lui révéler la vérité. Récemment, l'homme s'est fait agressé par les italiens, ce qui lui vaut quinze points de sutures (réalisé par un soigneur de chevaux) et plusieurs côtes cassées. Bilan, trois bonnes semaines à serrer les dents et un repos forcé. Elizabeth Baker (alias Betty la diva) se propose de prendre soin de son cher voisin, non sans arrières-pensées. Elle découvre rapidement les lettres dactylographiés que lui envoie Mary Ann. Grâce à l'argent envoyé par Giant, sa supposée femme a réussi à régler les coûteuses formalités d'immigration et le voyage jusqu'à New York. Elle débarque en compagnie de ses trois enfants, Tomman, Neila et Siomtia. Comment Giant va t-il pouvoir se sortir de ses mensonges ?

La Grande Dépression est la première crise majeure de l'économie américaine. Afin de redynamiser le pays, les autorités ont lancé une politique de grands travaux, c'est notamment le cas de l'emblématique famille Rockfeller qui a perdu près de 80% de sa fortune suite au krack boursier. Mikaël nous plonge avec brio dans l'ambiance new yorkaise des années 30 où l'on suit le quotidien difficile des ouvriers qui reconstruisent le centre névralgique de la ville d'Ellis Island en passant à Time Square. Giant est profondément marqué par la disparition d'un ouvrier emporté par un accident, et reprend finalement goût à la vie à travers une identité fictive, celle de la victime écrivant à sa femme et lui décrivant son quotidien pesant. Évidemment, la situation se délite au fil des pages, et la tragédie semble inévitable. Le dessin est quant à lui très stylisé, avec peu de couleurs, et une ambiance pesante à souhait. A noter que la première édition comporte un cahier graphique bonus de huit pages.

VERDICT

-

Giant est une très belle histoire qui nous plonge dans une aventure autant historique que policière, mais en tout cas profondément humaine. L'ambiance s'avère particulièrement immersive, et garantit une lecture sans aucun temps mort. Un diptyque à recommander.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés