Dead Rising 4 : Frank's Big Package
Plate-forme : PlayStation 4
Date de sortie : 05 Décembre 2017
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7.5/10

Dead Rising 4: Frank's Big Package regroupe le jeu original ainsi que tous ses DLC et un nouveau mode, Capcom Heroes.

Retour à Willamette, 16 ans après.

2021. L'ancien journaliste Frank West est devenu professeur émérite, souhaitant retrouver l'anonymat, après une carrière pour le moins tumultueuse. Mais lorsque la ville de Willamette (Colorado) est à nouveau frappée par une épidémie de zombies, il n'hésitera pas un seul instant à reprendre du service et de chercher à comprendre la raison de ce chaos, surtout que sa jeune protégée l'a précédé sur le terrain et est aujourd'hui portée disparue. A l'image de Dead Rising 3, il n'y a pas de limite de temps dans l'aventure, et vous pourrez sillonner Willamette de long en large avant d'accomplir vos objectifs. La ville s'avère d'ailleurs beaucoup plus vaste dans Dead Rising 3 et vous pourrez emprunter n'importe quel véhicule se trouvant sur votre route pour progresser plus rapidement. L'essentiel du gameplay consistera néanmoins à éliminer du zombie et encore du zombie. Un défouloir évident qui nous amènera à fréquenter des lieux pour le moins dangereux, avec son lot de personnages à sauver et des dizaines de quêtes annexes à accomplir, notamment des enquêtes qui permettront d'en apprendre davantage sur l'invasion zombie, aider des survivants, chercher des graffitis de zombies, ou encore prendre d'assaut unz zone. Naturellement la fin du jeu se verra modifier selon vos performances. Les développeurs vous pousseront donc à refaire la partie plusieurs fois, car il est impossible de réussir tous ces objectifs en une traite.

Parmi les nouveautés du jeu, Frank peut utiliser un appareil photo disposant de trois modes (normal, nocturne et infrarouge). Le personnage retrouvera également différents vendeurs (armes, véhicules, énergie, vêtements, etc) dans les zones libérées, et comble du luxe, un exosquelette sera également rapidement accessible. Cet équipement peut exécuter différentes attaques de corps à corps ou à distance, et vous rend pratiquement invulnérable. Naturellement, Frank est en mesure de fabriquer presque n'importe quoi n'importe où, dès qu'il met la main sur les plans d'un objet ou d'une arme, tout en sachant que les armes s'usent au cours de la partie. Plus besoin d'être dans un atelier comme c'était encore le cas dans Dead Rising 2 Off the Record. Et la voiture est également customisable à souhait, afin de pouvoir shooter encore plus de zombies sur votre passages (ou faire le ménage plus rapidement c'est selon). Il n'y a pas que des rôdeurs cependant, la route regorge d'obstacles et des culs-de-sac, obligeant de bien connaître la carte du monde. Notons également que Frank devra manger pour retrouver sa santé, et qu'un système d'expérience a été mis en place pour améliorer vos aptitudes.

Une réalisation en progression ?

Présent au lancement de la Xbox One, Dead Rising 3 cachait difficilement son origine Xbox 360 avec un graphisme relativement perfectible et une animation assez rigide. Pour cet opus, la réalisation gagne en précision, la carte est trois plus grande qu'auparavant, et le nombre d'unités affiché à l'écran reste impressionnant (pas loin du millier). Un visuel agréable donc,  encore optimisé pour son passage sur PS4, surtout que les personnages sont plus expressifs qu'auparavant et l'animation ne rencontre jamais de ralentissements malgré la pluie d'ennemis. On notera encore quelques bugs de collision, des textures qui s'affichent parfois assez tardivement et des temps de chargements assez fréquents (mais plus courts que sur Xbox One) La jouabilité elle n'a pas fondamentalement évoluée, et un didacticiel est présent en début de partie pour vous rappeler les bases du concept, et surtout le fonctionnement des armes. Un système de combos est d'ailleurs présent, avec un compteur de zombie tué. Plus votre combo est élevé et plus vous cumulerez de points d'expérience en plus de pouvoir enclencher un mouvement de finition impressionnant. Les possibilités de mouvements s'avèrent nombreuses et vous êtes presque libre de tout. Toutefois, le jeu est aussi très exigeant et très gore. Coté son, les musiques savent se faire discrètes, mais la présence constante de bruits et autre cris ne ferra pas relâcher la tension, surtout qu'il y aura de quoi faire avant de boucler l'aventure. PS4 oblige, il est bien sur possible de jouer sur PS Vita via la fonctionnalité Remote Play. Quant à la compatibilité PS4 Pro, elle permet l'affichage de meilleures textures et d'une résolution un peu plus élevée (un patch de 4 Go est à télécharger).

La durée de vie est d'ailleurs plutôt convaincante, comptez une bonne quinzaine d'heures pour terminer la campagne principale divisée en sept chapitres, avec un petit résumé à chacun d'entre eux. D'une manière générale, ce volet est moins difficile que les précédents, les boss étant très faciles à vaincre. Le mode coopératif (jusqu'à quatre en ligne) est assez sympathique et permet de participer à des missions n'étant pas présente dans le jeu principal. Notons que Dead Rising 4 a été localisé entièrement en français (voix et textes). Un doublage réussi et plein d'humour noir cela va s'en dire, avec une ambiance de Noël très second degré. Bien sur, ce Frank's Big Package comporte aussi tous les contenus additionnels parus sur PC et Xbox One (Stocking Suffer Holiday Pack, Frank Rising et Super Ultra Dead Rising 4 Mini-golf) : Dans le premier, le jeu prend des couleurs de saison avec des zombies déguisés et un habillage modifié, le second se déroule après la fin du jeu avec un Frank zombifié - et suceur de sang - et vous donne une heure et demie (en temps réel) pour trouver un remède et quitter la ville. Enfin le mini-golf affiche un concept assez classique sauf que des zombies recouvrent le terrain. Tous les bonus ont fait le voyage (Pack de Costumes Street Fighter, Pack My Bloody Valentine, Candy Cane, Crossbow, Slicecycle, Sir-Ice-A-Lot, Ugly Winter Sweater et X-Fists). Le grand changement est à chercher du côté du mode inédit Capcom Heroes où Frank peut se déguiser et utiliser les attaques d'une douzaine de personnages crées par Capcom. A vous le Mega Buster avec Mega Man, les Shoryuken avec Ryu ou encore les pistolets et l'épée avec Dante. La fabrication d'objets est ici absente au profit des compétences liées aux déguisements eux-mêmes. Des bornes apparaissent sur la carte pour changer de vêtements lorsque le besoin s'en fait sentir.

VERDICT

-

Dead Rising 4 est un bon jeu d'action. Si la formule n'a pas beaucoup évolué, le titre de Capcom Vancouver s'avère être un défouloir évident, l'action ne manque pas, la durée de vie apparaît conséquente, les hordes de zombies à anéantir sont toujours plus nombreuses, et l'humour noir n'a pas été oublié. En revanche, la réalisation technique n'est pas la plus impressionnante qui soit sur PS4, et la campagne est presque une promenade de santé. Par rapport à Dead Rising premier du nom, c'est un peu le jour et la nuit, tout comme la tonalité du jeu qui est passé du survival au convivial. Néanmoins, cette version Frank's Big Package comporte de sympathiques suppléments, à commencer par le mode Capcom Heroes, de quoi y passer quelques heures supplémentaires à moindre coût.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés