Fences
Plate-forme : Blu-Ray
Date de sortie : 27 Juin 2017
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Réalisé par Denzel Washington.

Pittsburgh dans les années 50. Troy Maxson (Denzel Washington) habite une maison ouvrière avec sa famille. Cet éboueur a toujours rêvé devenir joueur de baseball professionnel et il est convaincu qu'il a été victime de racisme à cause de la couleur de sa peau. Il se venge donc sur ses proches, décourageant son fils adolescent de pratiquer le football. Homme sévère et charismatique qui abuse parfois de l'alcool, Troy n'est pas à un paradoxe près, prenant soin d'un frère, Gabriel, simple d'esprit depuis une blessure à la guerre, tout en refusant de prêter de l'argent à son fils aîné musicien. Malgré ses écarts de conduite, son épouse Rose (Viola Davis) continue de le soutenir et elle exige que son entourage le respecte.

Le troisième long-métrage de Denzel Washington (après Antwone Fisher et The Great Debasters) est un film dramatique d'époque nous présentant la vie d'une famille moyenne dans l'Amérique (raciste) des fifties. Adapté de la pièce de théâtre d’Auguste Wilson (portant le même nom) la thématique n’est pas totalement inconnue à Denzel Washington et Viola Davis car tous deux avaient déjà foulé les planches avec les rôles qui leur sont confiés ici. Fences en anglais désignent les barrières, une référence à celles que l'on construit pour maintenir les gens à l'écart ou au contraire les gardes près d'eux. Dans ce film, on assistera à l'éclatement d'un quotidien ritualisé et ô combien rassurant. On notera un extraordinaire performance de tous les acteurs, notamment Viola Devis qui incarne une femme forte régissant la maisonnée comme un petit sergent, et Denzel Washington qui se met dans la peau d'un personnage pudique, tout en retenue. Les non-dits sont nombreux et les sentiments positifs refoulés, seuls les reproches sont étalés.

VERDICT

-

Fences est un très bon film. La reproduction des années 50 s'avère brillante, et l'on découvre l'évolution lente de la société à l'égard des afro-américains, mais aussi une lutte contre les fêlures du passé ou le refus de voir le temps qui passe. Un film très dur et pourtant assez léger voire drôle par moment. Parfaitement équilibré. La partie comédie ne vient pas du tout entacher le véritable drame qui s'y noue.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés