Gilles Durance tome 3 : Le vol du Concorde
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 07 Juin 2017
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessins : Callixte.

1968. Le constructeur Sud Aéronautique se prépare à effectuer le premier essai en vol de son avion supersonique, le Concorde. Les services secrets français découvrent alors que des agents russes ont filtré l'usine toulousaine afin de développer leur propre projet, le Tupolev 144. En 1973, lors du salon international de l'aéronautique et de l'espace du Bourget, le Concorde effectue une démonstration en public, alors que le Tupolev s'élance à son tour et se crashe brutalement non loin de la petite ville de Goussainville. Voilà qui clôt définitivement la course au vol supersonique avec les Russes, la SDECE (Service de documentation extérieure et de contre-espionnage) étant impliqué indirectement dans ce désastre. En effet, il y a cinq ans, Gilles Durance, un ancien pilote du 7ème de chasse en Algérie, et son équipe ont infiltré le centre d'essais de Zhukovsky (près de Moscou), se faisant passer pour des ingénieurs en aéronautique passés à l'Est. Ce qui inquiète l'état major russe, c'est une vision d'artiste montrant un Concorde équipé de missiles nucléaires anglais de type blue steel. Mais à cette époque, la propagande bat son plein, et Gilles Durance convaincra les Russes d'utiliser les plans d'une version abandonnée de l'aile du Concorde. L'agent du GRU (service de renseignement de l'armée rouge) Tania Swarova, émet cependant quelques doutes sur la réussite du projet ...

Avec la saga Gilles Durance, Callixte réalise son premier travail en solo. Les dessins sont particulièrement attrayants, et l'auteur a vraisemblablement fait un long travail de documentation pour restituer l'ambiance de l'époque. Le scénario est assez complexe à suivre, mais réserve un très bon moment de lecture. Oh bien sur, la trame n'est pas vraiment d'un grand réalisme mais ce n'est pas le but, il s'agit surtout de raconter un bon polar en s'appuyant sur des bases historiques quant à elles réelles.

VERDICT

-

Gilles Durance est un bon titre. Comme à l'accoutumée, le dessin est splendide, l'esprit sixties est très présent, et les avions s'avèrent très réussis. L'histoire est assez délicate à suivre, mais on passe malgré tout un bon moment de lecture.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés