Monster Hunter Generations Ultimate
Plate-forme : Nintendo Switch - Nintendo 3DS
Date de sortie : 28 Août 2018 - 25 Août 2017 (Japon)
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8/10

La chasse est ouverte ! Le jeu de rôle et d'action Monster Hunter fait ses débuts sur Nintendo Switch.

Rappel des faits.

Sorti sur Nintendo 3DS en juillet 2016, Monster Hunter Generations est un épisode très différent des précédents. Si vous n'avez jamais joué au titre de Capcom, sachez qu'il ne s'agit pas d'un RPG à l'histoire très développée, mais d'un mélange d'action et de jeu de rôles. Comme le titre le suggère, vous êtes un chasseur de monstres (préhistorique surtout) non pas parce qu'ils sont une menace, mais plutôt parce qu'il faut se nourrir. Le titre se déroule dans une contrée où humains et monstres coexistent. Au début du jeu, certaines caractéristiques de votre personnage peuvent être personnalisées, telles que les cheveux et les vêtements. À mesure que vous progresserez dans l'aventure, vous pourrez changer d'armure et d'armes en utilisant les objets récupérés sur les monstres terrassés en découpant leurs cornes, écailles, cuir et os. Pour vous couvrir de gloire, vous devrez accomplir diverses quêtes qui vous seront confiées par différents villages.. Chaque quête menée à bien vous rapportera des objets, que vous pourrez utiliser pour améliorer votre équipement et ainsi relever des défis plus difficiles. Nombre de ceux-ci vous feront interagir avec les majestueuses créatures qui partagent votre univers. Et si vous êtes un nouveau venu dans la série, Capcom vous propose un large tutoriel qui vous prend par la main. Si les objectifs sont assez redondants et les centaines de missions proposées (souvent limitées en temps), bénéficient souvent des mêmes actions (tuer l'ennemi et récupérer des objets), le fait de voyager de ville en ville apporte une plus grande variété dans les décors. Bien sur, il est possible d'avoir des compagnons d'armes humains à vos côtés ou bien les félynes, des chats bipèdes qui possèdent leurs propres équipements et compétences. Ces derniers peuvent même retourner au camps de la quête en cours pour stocker les objets obtenus durant une fouille.

Cette fois, il vous faudra partir à la chasse des quatre créatures magistrales (les monstres Condamnés) qui terrorisent la population. Gammoth ressemble à un mammouth laineux, Astalos est un Wyvern volant avec des ailes de libellule, Mizutsune est un Léviathan au long corps affiné, enfin Glavenus est un grand Wyvern brute. La grande nouveauté de Monster Hunter Generations venait de la possibilité de choisir son style de chasse, quatre classes ayant été intégrées. Avec le Guilde, vous retrouvez un style de combat proche de Monster Hunter 4 Ultimate, en revanche le Bushido privilégie la défense à l'attaque et est un maître dans l'art de l'esquive. Le Guerrier est le choix le plus évident pour les rustres voulant se jeter directement dans le combat, tandis que le Voltigeur privilégie pour sa part un jeu aérien. Cette version Ultimate propose deux classes supplémentaires, le Vaillant comprend une jauge de vaillance qui décuple la force du personnage sur une faible période, tandis que l'Alchimiste peut utiliser un tonneau d'alchimie dont les effets se ressentiront sur l'entièreté de votre groupe. Les attaques spéciales (dites Arts) divergent également selon le style de chasse employé, et sont plus ou moins nombreuses selon la classe. Ces techniques s'avèrent bien sur limitées en utilisation. De son coté, le mode Miaroudeur vous permet de jouer avec un félyne, et comme le veut la légende sur les chats, ils disposent de neuf vies ce qui rend la progression un peu plus facile. Enfin, notons la présence d'un nouveau Dragon Ancien, encore plus impitoyable.

Une réalisation qui progresse forcément.

Si Monster Hunter Generations Ultimate est un portage d'un titre 3DS (cette mouture est uniquement disponible au Japon), les visuels "classiques" de la saga paraissent bien mieux ici que dans la version originale. Bien qu'ils soient bien en deçà de ceux de Monster Hunter: World, ils réussissent toujours à faire comprendre l'ampleur et la grandeur des créatures et des terres qu'ils habitent. Tout est net et clair, et surtout, fonctionne presque aussi bien en mode portable qu’en mode dock. L'écosystème s'avère pour le moins réaliste et les monstres interagissent de façon naturelle entre eux, avec l'environnement et vous-même. L'animation est bloquée cette fois à 30fps sur tous les supports. Cet opus offre également une mécanique plus nerveuse que Monster Hunter 4, avec la présence des différentes classes. Au fil de la progression vous gagnerez de nouveaux éléments, de l'argent ou encore divers gadgets. Il est à noter qu'il faudra concevoir certains objets ! En effet dans ces grandes zones se cachent des items utiles comme l'herbe nécessaire à la préparation de potion, ou encore le forgeron qui pourra renforcer votre équipement. Sur 3DS, l'écran tactile affichait bon nombre de paramètres durant la partie, mais il a fallu tout transférer sur le D-Pad de la Switch comme ce fut le cas sur PSP. La jouabilité s'avère finalement assez accessible : Dans un premier temps, vos combats seront délicats mais tactiques. Vous apprendrez rapidement à les engager avec sagesse, en respectant les créatures et en ne cherchant à les terrasser que pour recueillir des objets vitaux pour votre quête.

Le comportement de chaque monstre du jeu lui est propre et est basé sur des recherches approfondies menées sur des créatures du monde réel selon Capcom. Elles ont de l'endurance, elles migrent, elles défendent leur territoire et protègent leur progéniture. Elles s'attaquent même entre elles. Les meutes de petits monstres attaquent des monstres plus imposants et font partie d'une chaîne alimentaire où les plus forts se nourrissent des plus faibles. Vous aurez le privilège d'y assister en direct, ou de vous y joindre. Point d'inquiétude, l'interface du jeu est très facile à prendre en main et comme le jeu a été localisé en français (textes écrans), on sait déjà de qu'on devra faire dans la partie. Côté son, les thèmes s'avèrent convaincants bien qu'un peu trop répétitif par moment . Les bruitages sont assez corrects, et demeurent assez variés (il est vrai que le bestiaire de monstre est impressionnant). Grand point fort du jeu, sa durée de vie incroyablement longue. L'aventure solo s'avère très progressive et offre une réelle quête, de quoi garantir plusieurs dizaines d'heures de jeux à s'entraîner avant de plonger dans l'action entre amis, le multijoueur vous offrant un certain nombre d'options différentes. Il est possible de prendre part à des parties jusqu'à quatre en local et aussi en ligne. Vous pouvez vous associer à des amis et prendre part à des combats épiques contre des monstres gigantesques et intelligents. A noter qu'il est possible de transférer votre sauvegarde de Monster Hunter Generations 3DS sur votre Switch et de continuer l'aventure avec votre personnage fétiche.

 

VERDICT

-

Monster Hunter Generations Ultimate est sans nul doute l'épisode le plus complet de la série et souligne pourquoi le jeu a si bien fonctionné comme titre portable pendant toutes ces années. Bien que cet opus s’appuie fortement sur l’héritage passé de la saga, d'aucuns préféreront toujours cette formule à l'accessibilité d'un Monster Hunter World. Cette mouture Switch présente une réalisation très correcte et la possibilité de transférer sa sauvegarde 3DS de l'épisode précédent.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés