Soul Keeper tome 4
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 02 Novembre 2016
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin : Tsutomu Takahashi

Soul Keeper (Hito Hitori Futari) est une série en huit tomes initialement parue aux éditions Shueisha. Après la mort de l'enveloppe charnelle, l'âme continue à vivre. De nombreux esprits se dirigent vers le monde de la lumière, l'au-delà, où ils étudient comment améliorer leur âme. Ces esprits sont parfois réincarnés dans le monde physique, voire deviennent des esprits gardiens chargés de protéger les vivants. Ces anges gardiens (pourrait-on dire) doivent protéger les âmes de la noirceur qui émane du monde des ténèbres. Riyon est le fantôme d'une jeune fille rebelle, qui sèche souvent ses cours de bonification de l'âme, pour flâner dans le monde spirituel. Afin de la remettre dans le droit chemin, le précepteur en chef du Cercle des fantômes décide de l'envoyer sur Terre. Au lieu de suivre un être humain dès la naissance, elle décide d'aider un homme aux abois, le Premier Ministre japonais, Soichiro Kasuga, dans les six derniers mois de sa vie. Après avoir frôlé la mort, Kasuga gagne quelques talents inhabituels, notamment la capacité de voir Riyon. Depuis cette troublante expérience, le Premier Ministre japonais a changé du tout au tout. Il est bien décidé à réformer le pays de fonds en combles et de se battre contre les conservatismes des deux camps. Ce changement de personnalité n'a pas échappé au député Daiki Izumi, membre du parti libéral. Il décide de faire appel au médium Koji Kubo pour découvrir ce qui a changé dans la vie de Kasuga. Mais le médium n'a pas du tout la bienveillance de Riyon, et oeuvre entièrement pour le mal. En se rendant dans le plan astral, il peut frapper les défenses de Kasuga et lui fait perdre encore plusieurs jours sur sa ligne de vie. Une situation qui inquiète Riyon qui a décidé d'être toujours plus proche de son client ...

Kasuga a décidé de créer un gouvernement parallèle, loin des tracas du parlement corrompu, afin de donner une nouvelle impulsion au pays. Pour ce faire, il a notamment sollicité son prédécesseur, Jun Izumi, le père de Daiki. Son grand projet est désormais de sortir du nucléaire, mais le puissant lobby de l'énergie atomique ne voit pas cela d'un bon œil. Pendant ce temps, son fils Hajime est toujours à l'article de la mort, et Kasuga semble prêt à le sacrifier pour le bien du pays ! Connu en France pour Sidooh et Bakuon Rettô, Tsutomu Takashi poursuit une série ambitieuse avec ce nouveau tome de Soul Keeper. Le scénario ne manque pas de rebondissements, et comporte une certaine réflexion sur la vie, ce qui nous passe à côté (ou ce qu'on ne veut pas voir). Le dessin est toujours aussi plaisant à voir.

VERDICT

-

Soul Keeper est un seinen au graphisme nerveux, et au rythme toujours plein d'entrain. Ce nouveau volume s'inscrit dans l'actualité nippone des toutes dernières années et Kasuga va devoir se mettre sur deux fronts (l'opposition au parlement dans le monde physique, les mauvais esprits dans l'univers spirituel) pour mettre son projet de sortie du nucléaire à exécution. Une intrigue bien troussée, mêlant fantôme et politique.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés