Destiny 2
Plate-forme : PC - PlayStation 4 - Xbox One
Date de sortie : 24 Octobre 2017
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
FPS
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Lancez-vous dans un voyage à travers le système solaire dans Destiny 2 , un jeu de tir riche en action.

Il était une fois.

Développé par Bungie, les créateurs de la saga Halo, Destiny prend place dans un futur assez proche, où les hommes ont enfin débarqué sur Mars. Sur la planète rouge, les astronautes ont découvert un astre aux propriétés inconnues, "le voyageur". On ne sait pas d'où il vient, mais les technologies qu'il transporte vont changer la face du monde, et les humains vont commencer peu à peu à coloniser le système solaire : Mars et ses dunes écarlates, Vénus et ses forêts luxuriantes, ou encore la Lune et ses territoires obscures. L'avancée des hommes sera brutalement stoppée par l'attaque des ténèbres, lancée sur les traces du voyageur, et l'arrivée de races aliens bien peu sympathiques. Les hommes se replieront bientôt sur la dernière cité de la Terre, où ils essayeront de lancer une contre-offensive. Au sein de Destiny 2, l'action se déroule un an après le premier opus et la dernière cité sur Terre n'a pas résisté au terrible assaut de la Légion rouge et de son imposant commandant, Ghaul, privant les Gardiens de leur pouvoir et forçant les survivants à fuir.

Dans Destiny 2, vous endossez le rôle d'un Gardien, capable d'explorer les vestiges de notre système solaire dans un univers vivant, social, peuplé par les autres joueurs. Vous voyagerez tout en formant la résistance alors que vos amis et vous-même vous aventurerez dans les étoiles pour retrouver les trésors et les secrets perdus après l'effondrement de l’humanité. Concrètement, ce titre se présente comme un FPS multijoueurs en ligne, et met l'accent sur la coopération. La campagne scénarisée affiche une durée de vie d'environ dix heures, et requiert d'être en permanence connectée à Internet. A noter que cette mouture PC a été adaptée sur le support par le studio Vicarious Vision.

L'heure des choix.

Tout au long de votre aventure, vous explorerez différents astres, la Terre tout d'abord, puis Titan (une lune de Saturne), Io (un satellite de Jupiter) et enfin Nessos (une planète de glace située dans la constellation du Centaure). La première étape commencera par la création de son personnage, et la détermination de sa classe (Titan, Chasseur, Arcaniste), puis de sa race. Outre les humains, vous retrouvez des exos, androïdes non sans rappeler Terminator, ou encore les éveillés, des humanoïdes évolués. Quelque soit le choix effectué, vous débuterez seul dans une séquence tutoriel assez bienvenue. L'architecture du gameplay n'évolue pas vraiment d'une mission à l'autre, et après avoir accompli votre objectif, vous retournerez automatiquement dans ce qui vous sert de base. Il n'y a que dans le mode Exploration que vous pourrez découvrir plus en profondeur la richesse des planètes, et récupérer des ressources pour améliorer votre équipement. Les lumens collectés permettront d'acquérir de nouvelles armes, souscrire à de nouveaux contrats, mais aussi retrouver d'autres joueurs pour former des groupes. Chaque arme et armure peuvent être personnalisées, et les embellissements permettent de changer les couleurs des objets, soient par des engrammes soient en effectuant des micro transactions sur Battle.net chez la marchande Everversum. Les armes sont d'ailleurs regroupés en trois catégories (cinétique, forces, énergie).

Jouer les missions en coopération s'avère en effet beaucoup plus intéressant. Chaque classe possède deux arbres de talents déterminant non seulement, les coups en mêlée, les super-charges, le type de grenades ou de sauts dont disposera votre gardien. Dans les faits, on ne trouve pas beaucoup de différences entre les classes, exceptées d'un point de vue visuel. Notons toutefois que le Titan peut protéger ses coéquipiers. Une fois au niveau 20, la montée en niveau changera drastiquement. Il faudra collecter des points de lumière répartis sur les équipement de haut niveau mais aussi farmer des points de réputation ou encore terminer un maximum d'activités pour débloquer des éléments faisant monter du niveau de puissance (le maximum étant 350 actuellement), ce qui prend un certain temps. Certaines activités sont bloquées sous un certain niveau (par exemple l'assaut nuit noire requiert un level 230) et la carte du monde détaille la puissance conseillée avant de s'attaquer à une mission. Au lancement, Destiny 2 comporte un large panel de modes, bien sur le PvP, les assauts, la nuit noire (un assaut épique), les raids, les événements publics, les patrouilles, les secteurs perdus (comportant beaucoup de ressources mais aussi beaucoup d'ennemis), les quêtes de classe (débloquent les doctrines de classe), les aventures (des missions anexes), ou encore le Raid Léviathan (niveau 260 requis). Chaque activité permet de récupérer des jetons utilisables auprès des personnages non jouables. A chaque pallier, ces PNJ vous remettront des engrammes.

Techniquement en progression ?

Sur le plan technique, Destiny 2 présente un graphisme plus réussi que son prédécesseur, le jeu n'étant plus cross gen il a pu davantage exploiter la puissance des PS4 et Xbox One. Les environnements jouissent d'un design très élaboré, et l'ambiance futuriste a évolué depuis le précédent opus, notamment dans la Zone Mort Européenne (ZME). Les effets spéciaux sont brillamment rendus, notamment le rendu de la lumière. La direction artistique est également très abouti, et chaque planète dispose de sa propre identité et d'une ambiance qui lui est propre. Les personnages sont également modélisés très précisément, et l'animation ne rencontre aucun ralentissement (1080p, 60 fps sur PC). Le portage Windows améliore encore les effets de lumière, la distance d'affichage ou encore la netteté des textures, mais également d'agrandir le FOV  afin de présenter une meilleure lisibilité des combats. En revanche, les temps de chargement lors des changements de zone sont encore assez lents. Les musiques ne sont plus signées Marty O'Donnell mais s'avèrent malgré tout dans la lignée du précédent opus, les bruitages s'avèrent assez réalistes dans l'ensemble, en revanche le doublage français manque un peu de force.

En plus des activités traditionnelles, Destiny 2 embarque des défis quotidiens permettant de débloquer des récompenses supplémentaires. De nouveaux modes de jeux sont également attendus durant les prochaines semaine. Bien sur, les Clans sont gérés et permettent de se retrouver entre amis ou alors tout simplement pour demander de l'aide pour avancer dans la partie. L'interface de Destiny a été un peu retouché, de même que le journal de quêtes, plus simple d'accès. Quant à la prise en main au couple clavier/souris, elle offre une grande réactivité et rend le jeu encore encore plus facile. On notera également l'ajout d'un système de chat textuel sur PC et que cette mouture ne comporte pas de disque dans sa version physique, juste un code pour télécharger le jeu sur Battle.net.

VERDICT

-

Destiny n'a pas raté son retour. Le jeu de Bungie s’offre enfin une campagne solo digne de ce nom, jouable seul ou en escouade, assurant dix heures de jeu environ, tandis que le multijoueurs demeure d'une grande richesse. La réalisation marque un grand progrès depuis son prédécesseur, assurant un spectacle son et lumière garanti, encore davantage sur PC. Le système de progression remanié apporte davantage de panache à l'aventure, et le contenu s'avère pour le moins exhaustif. Les Gardiens confirmés replongeront avec plaisir dans cet univers si singulier.

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés