Ninjak tome 2 : La Guerre des Ombres
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 09 Février 2017
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Matt Kindt
Dessin : Clay Mann,  Raùl Allén, Juan José Ryp et Stephen Segovia
Couleurs : Patricia Martin et Ryan Winn

Ninjak est un personnage créé en 1993 et apparu dans XO-Manowar et un membre du groupe de super-héros Unity. Ce deuxième volume comporte les épisodes 6 à 9 de la série, agrémenté d'un mini-récit présentant les débuts du héros. Colin King était une jeune recrue du MI-6, les services secrets britanniques. Lors de sa première mission, il va nouer une dangereuse relation avec sa superviseuse, Angelica, qui la lui rend bien. A présent, le jeune homme se nomme Ninjak, et il reçoit ses ordres de Neville Alcott. Sa première véritable mission se déroule en Asie pour infiltrer l'Armurerie, le plus grand fabricant d'armes au monde. Il se fera passer pour un riche homme d'affaires s'appelant Henry Collins, et tentera de commander des armes auprès de Kannon, l'un des Shadow Seven. Son objectif ? Découvrir l'identité des Sept Ombres, une cabale secrète de maîtres shinobis, tout en déjouant la surveillance de Roku, la garde du corps de Kannon. A la fin du premier volume, Colin réussit à s'infiltrer au sein de l'Armurerie, et décide d'éliminer ses membres les uns après les autres. Cependant, son agent de liaison lui a appris que les signaux vitaux d'un des membres des Shadow Seven sont reliés à une bombe atomique devant exploser s'il venait à disparaître. Le MI-6 souhaite de son côté que Ninjak interrompe sa mission, le danger étant beaucoup trop grand. Colin se lance pourtant à la recherche de la Barbe, le membre des Sept Ombres qui s'est le plus enrichi. Puis un autre numéro suivra, chaque fois avec la même méthodologie mais pas les mêmes résultats.

Au fil des pages, le lecteur fait connaissance avec l'armure de Ninjak et les nombreuses fonctions qu'elle renferme (fiche technique à la clé). Dans chaque épisode, le scénariste inclut des retours dans le passé pour montrer les événements qui ont forgé la personnalité de Colin King (les Dossiers Secrets) ainsi que la première rencontre entre Colin et Neville. Matt Kindt nous plonge immédiatement dans le feu de l’action et les dessins de Clay Mann sont particulièrement immersifs. Seuls les yeux des personnages sont un peu trop tirés, ce qui donne un regard assez similaire à tous les protagonistes. Les décors empruntent beaucoup à l'esthétique des films de James Bond, ainsi que les clichés du genre. L'arrivée du dessinateur Juan José Ryp augmente encore le degré de détails des environnements, le trait de Raùl Allén est un peu plus épuré, tandis que celui de Stephen Segovia est moins nerveux. Le passage sur l'histoire de Sanguine résonne comme un écho à celle de Colin King. Ninjak sera malmené durant cet épisode, et semble plus vulnérable que jamais sans tous ses gadgets.

VERDICT

-

Ninjak est une série présentant un agent secret ayant des compétences de super-héros. Ou quand Batman rencontre James Bond. Ce nouveau tome conserve le même schéma que son prédécesseur et alterne les trames temporelles, permettant de poser le récit au fur et à mesure, mais aussi de sa familiariser avec Colin King si vous n'aviez jamais lu un comics Valiant. L'ensemble se parcourt avec plaisir.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés