Victor Vran Overkill Edition
Plate-forme : PlayStation 4 - PC - Xbox One - Nintendo Switch
Date de sortie : 07 Juillet 2017
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8/10

Incarnez Victor Vran, chasseur de démons, et façonnez votre héros en délivrant la cité maudite de Zagoravia.

Il était une fois.

Développé par Haemimont Games (Tropico 5), Victor Vran Overkill Edition est un jeu action/RPG évoluant dans un univers gothique. Le titre a initialement vu le jour sur PC il y a près de deux ans, mais cette adaptation console comporte d'office tous les suppléments sur le disque, et le distributeur français Just for Games propose cette édition directement à prix budget, à savoir 19,99€ (contre 39,99€ dans les autres pays européens). Bref, la Zagoravie traverse une période de turbulences et le chasseur de monstres Adrian a décidé de remettre de l'ordre dans le royaume. Bientôt l'homme est porté disparu à son tour, et c'est à son ami Victor Vran de prendre le relais. Comme d'habitude les ennemis rencontrés sont toujours aussi sympathiques avec des squelettes, araignées et autres joyeusetés. Tout un programme avec une pléthore de méchants et une difficulté qui croît assez rapidement.

Outre une maîtrise évidente des armes, Victor Vran peut compter sur une agilité étonnante pour un hack'n slash, le personnage pouvant sauter, esquiver, ou encore accomplir des wall-jumps (comme dans Prince of Persia). Quant à l'évolution de votre avatar, elle reste très encadrée car chaque montée en niveau augmente uniquement les points de vie. Même chose pour vos équipements, inutile de chercher une nouvelle armure, vous accéderez tôt ou tard à des costumes supplémentaires apportant des avantages au combat. La barre de surpassement, présente à droit de l'écran, permettra de lancer une attaque spéciale une fois la jauge pleine. Même si les attaques des monstres sont limitées, ils disposent d'une certaine résistance aux coups, ce qui oblige à faire preuve de patience pour s'en débarrasser. Cependant, Victor Vran n'est pas toujours seul durant la partie, puisqu'il est permis de chasser les démons en coopération (deux en local, quatre en ligne). L'idéal pour bien appréhender les défis facultatifs intégrés dans chaque niveau (tuer un monstre, briser des vases, trouver un passage secret, etc). On pourra également affronter d'autres joueurs dans le mode Arène en ligne, et PS4 oblige, il est bien sur possible de jouer sur PS Vita via la fonctionnalité Remote Play.

Une réalisation à la hauteur ?

Plutôt réussi techniquement parlant, le jeu arbore une réalisation en 3D de qualité, délivrant de jolis graphismes et des environnements davantage variés qu'on aurait pu le penser de prime abord, malgré quelques ralentissements de temps à autre. L'interface a été bien adaptée à la console, avec un menu qui permet d'équiper les armes (deux au maximum, permutables en pressant R1), les consommables à poser sur la fausse croix directionnelle, les attaques spéciales à définir sur les touches triangle et rond, et enfin les cartes de destinée à sélectionner (générées aléatoirement par la console, il s'agit de bonus passif). On pourra par contre regretter l'absence de zoom et surtout une police de texte très petite. La bande son est assez réussie avec des musiques toujours adaptées à la situation et un doublage anglais très agréable. Le narrateur est presque le deuxième personnage du jeu tant il s'avère riche en enseignements (ou bavard c'est selon).

La compagne principale occupera pendant une dizaine d'heures environ. L'Overkill Edition comporte deux extensions majeures et totalement différentes l'une de l'autre. Les Mondes Fracturés prolonge l'aventure de base en intégrant quatre donjons additionnels (générés aléatoirement) prenant place dans une dimension formée de fragments de royaumes brisés. Victor cherche à rassembler les pièces de l'Astrolabe et peut désormais atteindre le niveau 60, mais aussi utiliser des Talismans, un nouveau type d'objet influençant l'aspect visuel et les capacités de combat de votre héros. Enfin, la Fracture est un donjon sans fin dont la difficulté augmente au fur et à mesure que vous avancez. De son côté, Motörhead : Through the Ages est une virée sauvage dans l'univers mythique développé par le groupe de heavy metal ! Victor pourra explorer trois mondes uniques, inspirés de l'univers de Motörhead, et éliminer ses adversaires au rythme des plus grands riffs du groupe avec deux nouvelles classes d'armes (les Revolvers et les Guitares) et des pouvoirs démoniaques additionnels.

VERDICT

-

Victor Vran Overkill Edition s'avère bien réalisé tout en étant complet. A défaut d'être particulièrement original, ce titre affiche un gameplay très efficace, et devrait séduire les amateurs du genre notamment grâce à son mode coopératif en local. La présence de deux extensions est également un atout, la première vous envoyant dans un lieu figé à travers le temps et l'espace, la seconde évoluant pour sa part dans une sorte d'Europe fantaisiste avec le groupe Mötorhead en guest star.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés