American Sniper
Plate-forme : Blu-Ray - DVD
Date de sortie : 30 Juin 2015
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Réalisé par Clint Eastwood.

Dans l'Amérique pré-11 septembre, Chris Kyle (Bradley Cooper), Texan pur souche, décide de donner du sens à sa vie et s'engage dans l'armée pour défendre son pays d'un nouvel ennemi. Sa précision chirurgicale fait de lui l'un des tireurs d'élite les plus célèbres des Navy SEAL, sauvant de nombreux camarades d'une mort certaine. Tandis que les médias relatent ses exploits, il décroche le surnom de "La Légende", mais sa tête est également mise à prix et il devient une cible privilégiée des insurgés irakiens. Mais loin de la guerre, Chris Kyle a eu une femme, deux enfants, et une existence qui n’a pas survécu à son patriotisme. Il est en effet incapable de retrouver une vie normale ...

Un film de guerre de facture sobre et efficace, dirigé de main de Républicain par un Eastwood patriote, appliqué à rendre hommage à la « Légende », surnom donné à Chris Kyle, un sniper américain à l’efficacité redoutable, devenu une icône vivante dans les rangs des GI pendant la guerre en Irak. Le film alterne, sans trop lisser ses transitions, les séquences de guerre et les moments de retrouvailles en famille, marquées par un conflit intérieur croissant du personnage central, tiraillé entre résonance du devoir militaire et responsabilités familiales. Si les scènes intimes relèvent en définitive d’un classicisme assez convenu, celles illustrant le conflit sur le sol irakien sont en revanche très illustratrices de la dureté crue d’une guerre enlisée, où la peur est dans chaque maison, le doute dans chaque visage, et la tension de tous les instants. En accompagnant le quotidien de ces soldats engagés dans un conflit hanté de peur et de poussière face à un ennemi flouté, Eastwood livre presque un documentaire sur la manière méthodique dont la guerre détruit psychologiquement ceux qu’elle engage. Il est juste dommage qu’il oublie en même temps de rendre compte de la réalité polymorphe du conflit irakien, en optant d’emblée pour une vision patriotique de son sujet, là il aurait sans doute été plus avisé de produire un reflet un peu plus nuancé d'une guerre qui ne se résume pas à la seule image des héroïques soldats GI opposés aux barbares al-quaidistes. Mais on ne changera plus Eastwood. Un bon moment de cinéma néanmoins, malgré l’abord un peu trop unilatéral et lissé de son sujet.

VERDICT

-

La petite polémique déclenchée par American Sniper me semble très injustifiée. Car faire un film de guerre ne signifie pas en faire l’apologie mais plutôt la critique. Quand on voit B.Cooper se déshumaniser jusqu’à l’autisme il est clair qu’Eastwood pointe du doigt le monstre froid qu’est devenu cet homme de devoir. Ce qui est surprenant en revanche chez Eastwood c’est le peu de distance entre lui (et sa morale) et ce qu’il filme, d’où l’amalgame. Tout ici est montré frontalement à commencer par les scènes de guerre. Le problème c’est qu’à la violence des combats répond la violence sourde qui sévit à l’intérieur du couple. On entre ainsi dans une surenchère qui ajoute de la lourdeur à un film par ailleurs très morbide, sans doute un peu trop dans l’air du temps.

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés