Gears of War Ultimate Edition
Plate-forme : PC - Xbox One
Date de sortie : 01 Mars 2016
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7/10

Gears of War Ultimate Edition arrive enfin sur PC, mais avec quelques limitations actuellement.

Un remake pertinent ?

S'il y a bien un jeu dans lequel Microsoft plaçait beaucoup d'espoirs sur Xbox 360, ce fut bien Gears of War d'Epic, véritable vitrine technologique de l'Unreal Engine 3. Dans ce titre, nous incarnons Marcus Fenix, soldat surentraîné devant faire face à l'invasion des Locustes, sorte de monstres humanoïdes tout droit sortis des profondeurs de la Terre. A l'aide de quelques-uns de ses compagnons il devra combattre son terrible ennemi dans la ville ravagée par les explosions et les combats. L'ambiance du jeu est très marquée par ces environnements urbains en friche, composés d'immeubles éventrés par les bombes et de vieux monuments délabrés, où se dérouleront la plupart des affrontements au détriment d'un peu de verdure. Si certains pourront pester face à ce design froid, gris et glauque, il ne trouveront rien à dire sur la technique du titre porté par Splash Damage (sous la direction de The Coalition), qui profite d'un ravalement de façade très convaincant sur Windows 10, pour peu que vous ayez la configuration adéquat (minimum un Core i5 2,7 Ghz ou un AMD FX 6 cœurs, 8 Go de mémoire vive, une GeForce GTX 650 Ti 2 Go ou une AMD Radeon R7 260x 2 Go). On pourra toutefois noter quelques bugs d'affichage, et une intelligence artificielle qui elle accuse son âge ...

Les personnages, en plus d'avoir un visage et des détails de peau très convaincants, sont modélisés avec une grande précision, de leur armure jusqu'aux armes qu'ils transportent. Leurs animations suivent également cette perfection et sont surtout très variées et adaptées aux différentes situations rencontrées. Quant aux décors, ils sont très fournis et la profondeur de champ est assez impressionnante. Le tout avec divers effets tels que le flou de mouvement, la chaleur dégagée après avoir vidé son chargeur sur l'ennemi ou les explosions de grenades. Et ce sans un ralentissement ... sur Xbox One. Car le son de cloche est très différent sur PC tant l'optimisation est à revoir. Le premier jeu exploitant DirectX 12 est en effet particulièrement gourmand en ressources, et même si un ordinateur dernier cri, il est déconseillé de jouer avec une résolution supérieure au 1080p, sous peine de voir l'animation sérieusement ralentir dès qu'il y a quelques ennemis à l'écran. Dans ses conditions, difficile de profiter du jeu promis en 60fps. Ne comptez pas sur les options pour moduler l'aspect technique, car peu d'éléments sont modifiables. En l'état, Gears of War Ultimate Edition est plus agréable à jouer sur Xbox One, où il bénéficie d'une insolente fluidité (même s'il ne tourne qu'en 30 fps).

Un gameplay prenant

Le gameplay de Gears of War peut se résumer en trois phases : se mettre à couvert, tirer dans le tas et se déplacer, ce schéma étant à peu près répété durant tout un niveau. Trop simpliste ? Pas forcément. Déjà, le héros dispose de 4 armes à utiliser à bon escient : son pistolet standard ; un shotgun ; des grenades à envoyer, leur trajectoire et leur point de chute étant mise en évidence par une courbe à l'écran ; et enfin le fusil d'assaut faisant également office de tronçonneuse au corps-à-corps, avec le bel effet sanglant que cela occasionne venant même tacher la caméra au passage. Tout cela est violent, rythmé, et défoulant. En tout cas l'immersion est de mise, grâce aux somptueux graphismes et à l'ambiance sonore d'une part, mais aussi grâce à l'absence totale de HUD (sauf lors de la visée) et aux effets de caméra. Nous suivons les tribulations de Marcus grâce à une vue au dessus de l'épaule à la Resident Evil 4, mais cette caméra bouge et tremble comme si vous étiez suivi par un cameraman de CNN. C'est encore plus flagrant lorsque le personnage court, où l'on a vraiment l'impression de suivre un soldat à la télé durant une guérilla n'épargnant personne, même pas les caméras.

La maniabilité, elle, est relativement simple et accessible, avec notamment la possibilité de se mettre à couvert puis de passer d'un mur à un autre ou de sauter le muret nous abritant d'une simple pression sur le bouton A. On vise et on tire avec les gâchettes bien entendu. Il faut noter que le jeu s'appuie sur le gameplay de Gears of War 3 (Xbox 360) et apporte quelques modifications depuis la mouture originale, notamment la possibilité d'effectuer des roulades dans toutes les directions, mais aussi les cinq chapitres bonus de la première version PC, ou encore des options de jeux remises au goût du jour. Coté multijoueur, nous retrouvons six modes au total (coopération, King of the Hill, Team Death Match, VS 2 contre 2, etc) sur les 16 cartes originales et 3 inédites.  A noter que cette édition PC n'est disponible qu'en téléchargement sur le Windows Store (aucune mouture physique ne semble au programme) et ne fonctionnera qu'avec Windows 10.

VERDICT

-

Sur Xbox One, Gears of War Ultimate Edition est un très bon remaster. A l'heure actuelle, la version PC est un peu plus en délicatesse, la faute à une optimisation clairement à revoir. Même en 1920 x 1080, le jeu rencontre quelques toussotements notables. Heureusement, le gameplay demeure efficace, et plus actuel que l'original (s'appuyant sur Gears of War 3). Les amateurs d'action apprécieront cette redécouverte des aventures de Marcus Fenix, même si on espère qu'un patch viendra bientôt corriger l'ensemble.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés