God of War
Plate-forme : Playstation 2
Date de sortie : 29 Juin 2005
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


9.4/10
God of War est signé SCEA. Ce titre a crée la surprise lors de son lancement Américain et s'impose comme l'un des titres les plus réussis techniquement sur la console.

Dans la Grèce Antique.

God of War met en scène un guerrier nommé Kratos. L'histoire se déroule en Grèce Antique et la mythologie occupe une place importante dans la progression. Ressemblant quelque peu à Devil May Cry, soit de l'action incessante, GOW n'oublie pas les fameuses énigmes comme ce dernier, et un système de point identique. En effet chaque ennemi vaincu apporte des points qu'il faudra ensuite dépenser pour améliorer notre personnage ou son arsenal.

La grande différence avec Dante c'est que Kratos dispose de pouvoirs confiés par les Dieux. Au cours de la progression, le personnage devient de plus en plus puissant et le jeu de plus en plus sanglant. Qu'à cela ne tienne le jeu est classifié 18 +. Signalons également que les QTE sont très à la mode en ce moment. Plusieurs affrontements requièrent en effet d'effectuer des combinaisons de touche pour se débarasser plus rapidement de l'ennemi. Là aussi on ne fait pas dans la dentelle et c'est parfois très gore (âmes sensibles s'abstenir) surtout que Kratos n'est pas non plus complètement innocent. Vous voulez récupérer facilement de la vie ? Débarassez vous d'un de vos hommes ....

Un funambule ?

A l'instar des derniers Prince of Persia réalisés par Ubi Soft, Kratos peut se déplacer dans les hauteurs et se susprendre à différentes parois. Tel un accrobate, on avancera prudement dans des chemins étroits, quand tout à coup une plateforme s'effrondrera obligeant à emprunter un chemin risqué. Le jeu est quand même assez tolérant. Si vous tombez, ce ne sera pas un Game Over, mais juste une perte de quelques points de vie.

Vous rencontrerez beaucoup d'éléments tirés de la mythologie, que ce soit des monstres comme l'Hydre, ou des Dieux tel Poséidon. Notons également que des mini-jeux surviennent en fin de missions, le repos du guerrier pourrait-on dire. Ah oui deux femmes vous propose une invitation à la débauche. Succomberez-vous à la tentation ? Y aura t-il des conséquences ? Je ne vais pas tout vous dire non plus ...

Techniquement au top.

GOW est un poids lourd techniquement. SI on pouvait trouver quelque chose à redire sur DMC 3, GOW propose une qualité graphique absolument impeccable pour de la PS2. C'est très fin, et l'environnement a du cachet. Un résultat qui n'est pas sans remplacer ceux de Sony Cambridge à qui on doit Primal et Ghosthunter, et qui les premiers ont montré que la PS2 en avait encore sous la capot malgré son âge avancée(Studio Cambrige planche actuellement sur l'adaptation vidéoludique de la série 24). En plus des graphismes, l'animation suit s'en sourciller. Du très bon travail, et certains combos ne manquent pas de rythme.

La jouabilité se veut instinctive, il faut quelques minutes pour la maîtriser totalement. La difficulté reste raisonnable, avec un niveau très progressif. Certains combats peuvent durer un moment.

La bande son est également un des points forts du jeu. La musique est toujours en adéquation avec l'environnement et la situation de jeu. Les bruitages sont pour leur part assez réussis et les doublages Français ne manquent pas de peps. Kratos évoluera au fil du jeu, dont l'aventure est assez correcte au niveau de la durée. En tout cas, espèrons une suite.

 

VERDICT

- God of War est une des surprises de l'année. Réalisation impressionnante, gameplay solide, intrigue développée, situations variées, le jeu de SCEA se veut comme étant un indispensable pour les amateurs d'action !
© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés