Assassin's Creed Chronicles
Plate-forme : PlayStation Vita - PlayStation 4 - Xbox One
Date de sortie : 05 Avril 2016
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Assassin's Creed Chronicles accueille une version PS Vita et réunit directement les trois épisodes sur la cartouche.

Il était une fois.

Développé par Climax Studios en collaboration avec Ubisoft Montréal, Assassin's Creed Chronicles réunit trois jeux sortis précédemment sur le PlayStation Store. L'épisode China prend place dans la Chine du XVIème siècle, après que le nouvel Empereur Jiajing ait organisé une traque sanglante contre tous ceux qui étaient, à ses yeux, un danger pour son trône alors fraîchement acquis. La Confrérie chinoise des Assassins a subi de plein fouet les attaques du nouvel Empereur. Après avoir fui en Occident pour rencontrer le légendaire Assassin Ezio Auditore (rencontre contée dans le court métrage d’animation Assassin's Creed : Embers),  Shao Jun rentre au pays, déterminée à prendre sa revanche et à faire renaître la Confrérie chinoise de ses cendres. Les aventures de Shao Jun vous feront voyager aux quatre coins de la Chine, dans d'iconiques destinations comme le Mont Maiji, le Port de Macau, la Cité Interdite ou encore la Grande Muraille de Chine. India débute quant à lui quant à lui au XIXème siècle. Alors que les relations entre l'Empire Sikh et la Compagnie britannique des Indes orientales apparaissent de plus en plus tendues, un Maître Templier cherche à dérober le diamant Koh-I-Noor. Afin de protéger la pierre, le Maître Assassin Arbaaz Mir est dépêché sur place, bien que cela soit surtout la sécurité de la Princesse Pyara Kaur (accessoirement sa maîtresse) qui l'inquiète au plus haut point. Enfin, Russia se déroule au lendemain de la Révolution d'octobre, Nikolaï Orelov a été chargé par la Confrérie de récupérer une mystérieuse boîte appartenant à la famille du Tsar, retenue par les Bolchéviques. Dans son périple, Nikolaï sera accompagné par Anastasia, un personnage que vous pourrez rapidement contrôler et il faudra d'ailleurs fréquemment switcher d'un protagoniste à un autre pour éviter les dangers et profiter de certaines compétences additionnelles (notamment le pouvoir Helix de dissimulation).

Se déroulant en vue de profil, Assassin's Creed Chronicles s'avère assez nerveux. Shao Jun est équipée d'une grande variété d'armes et équipements létaux, dont une épée Jian rapide et acérée,  une lame de semelle secrète, une dague à corde meurtrière et des couteaux de lancer aiguisés. Arbaaz Mir est quant à lui accompagné d'un Talwar (une épée recourbée), et de Chakram (un anneau tranchant). Quant à Nikolaï, il pourra compter sur un fusil, de mines désactivables, ou encore d'un grappin. A chaque époque son attirail. Mais n'allez pas croire qu'il s'agit d'un jeu rustre et sanguinaire, au contraire, l'infiltration est ici très importante. Si dans un premier temps, les héros savent maîtriser les gardes, après quelques stages, la difficulté augmente terriblement. Sans compter que le système de combat demeure très perfectible. Chaque level est divisé en plusieurs séquences, chacune donnant lieu à une cotation. L'esprit scoring est ainsi important dans Assassin's Creed Chronicles, puisqu'il permet de débloquer de l'équipement et des capacités. Se déroulant en vue de profil, Assassin's Creed Chronicles joue pleinement la carte de la profondeur et rappelle que l'infiltration est le meilleur moyen de rester en vie. Assassiner les gardes est bien sur possible,  mais affronter directement un ennemi n'est pas souhaitable, tant les personnages ne sont pas taillés pour le combat. Quant aux phases de poursuite, elles s'avèrent redoutables et prennent rapidement l'aspect de "Die & Retry".

Une réalisation à la hauteur ?

La pâte artistique est plutôt séduisante, avec des panoramas assez variés et un design aquarelle fort agréable. Hélas, la réalisation manque de panache avec des textures parfois très simplistes, des décors intérieurs très grisâtres, et même des ralentissements. Évidemment, sur PS Vita, cela reste moins gênant que sur PS4 ou Xbox One, compte tenu de la puissance respective des consoles. La prise en main s'avère très classique, tout comme le système de détection des gardes (une jauge d'alerte grandit lorsque vous êtes dans le champ de vision des ennemis).  Côté son, nous retrouvons des compositions à l'esprit asiatique et qui permettent de renforcer l'ambiance. Bien sur, le jeu a été localisé en français, mais les doublages sont intégralement en anglais.

La campagne principale affiche une durée de vie d'environ vingt heures, à condition de réaliser les objectifs secondaires (protection d'innocents, assassinats, collecte, etc). Dans le cas contraire, en moins de douze heures, la partie sera terminée, même si le New Game + permet de proposer un challenge plus corsé. Il faut toutefois noter que les mécaniques demeurent très similaires d'un épisode à l'autre, et que le challenge est bel et bien au rendez-vous. A noter que les trois jeux sont présents sur la cartouche et qu'il est possible de passer de l'un à l'autre directement dans le menu principal sans avoir à redémarrer la console.

VERDICT

-

Assassin's Creed Chronicles est un jeu d'action/aventure plutôt efficace. Le concept rappelle beaucoup Mark of the Ninja transposé dans l'univers d'Assassin's Creed. La direction artistique ne manque pas de charme et permet de pardonner plus facilement certains manquements techniques, surtout sur PS Vita. Il faut noter que le jeu s'avère globalement assez délicat et que vous n'arriverez à rien si vous effectuez une attaque frontale sur les ennemis (excepté un "game over" anticipé). Un épisode sympathique quoiqu'il en soit, et qui occupera quelques heures, mais un brin répétitif tout de même.

© 2004-2022 Jeuxpo.com - Tous droits réservés