Red Eyes Sword : Akame ga Kill ! tome 4
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 12 Mars 2015
Résumé | Test Complet
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario : Takahiro
Manga : Tetsuya Tashiro

Red Eyes Sword : Akame ga Kill ! (Akame ga Kiru ! au Japon) est un shonen toujours en cours de parution et qui a connu onze tomes à ce jour aux éditions Square Enix (et un spin off préquel). L'histoire s'intéresse à Tatsumi, un villageois qui a décidé de venir tenter sa chance à la Capitale Impériale afin de s'engager dans l'armée et ainsi faire fortune pour aider son village de plus en plus précaire. Hélas, dès son arrivée, une jolie femme lui vole toutes ses économies ! Sans un sou, Tatsumi est recueilli par Lady Aria, une jeune fille semble d'une grande pureté. Durant la nuit, son manoir est brutalement attaqué par la troupe de tueurs des Night Raid, une équipe d'assassins sans scrupules qui cible les membres de haut rang des classes aisés. Les apparences peuvent être trompeuses, et bien rapidement il va comprendre que la personne qui lui est venue en aide pourrait bien être loin de l'image de l'ange qu'elle affiche en permanence.  Ramené un peu de force dans le repaire des Night Raid, Tatsumi va donc commencer sa formation d'apprenti-tueur. Chaque chapitre nous permet de découvrir un des coéquipiers de Tatsumi.

L'affrontement entre Bullat et les forces d'Esdeath ne pouvait que mal finir. L'armement impériale est d'une telle puissance que lorsque deux adversaires s'affrontent, l'un des deux doit y laisser sa vie. Tatsumi a donc récupéré l'arme de son ami pour assouvir sa vengeance. Esdeath décide lancer une nouvelle unité redoutable, les Jägers, afin d'éliminer pour de bon le Night Raid. Les soldats qui composent cette section ne sont pas des mauvais bougres, mais la plus grande surprise concerne Esdeath, une Générale d'une grande beauté mais pour le moins machiavélique, qui semble avoir trouvé l'amour. Un peu de douceur dans un monde de brutes ? Le récit s'avère assez sanguinolent, fait inhabituel pour un manga classé shonen d'action. Sur le plan des dessins, le rendu est globalement efficace, avec un grand dynamisme des scènes, mais quelques approximations parfois au niveau des personnages.

VERDICT

-

Red Eyes Sword est un shonen porté par un scénario intéressant et une galerie de personnages haute en couleurs. Cet opus opère une transition assez étonnante, néanmoins, la violence est assez présente, et ne conviendra pas à tous les publics.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés