Glenn Gould, une vie à contretemps
Plate-forme : Bande Dessinée
Date de sortie : 20 Mars 2015
Résumé | Test Complet
Editeur :
Développeur :
Genre :
Bande dessinée
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Scénario et dessin par Sandrine Revel.

Né en 1932 à Toronto, Glen Gould fut une star planétaire de la musique classique. Génie précoce, ses interprétations étaient à la fois très originales et d'une incroyable modernité. Et pourtant, le pianiste décida d'abandonner rapidement sa carrière de concertiste, en 1964, et ne remontra jamais sur scène. Il consacrera le reste de sa vie aux enregistrements en studio, et à la production d'émissions de radio pour Radio Canada. Qu'est ce qui a bien pu motiver cette décision ? Nous découvrirons dans cet album la vie du musicien, à travers un portrait non linéaire de sa vie, au rythme des souvenirs pourrait-on dire. L'histoire retrace les derniers instants du maître (disparu en 1982 suite à un AVC), des flash-back nous replonge dans son enfance puis l'intrigue bondit de plusieurs années en avant pour ensuite s'intéresser à ses premiers concerts. Cette BD nous montre que la vie de Glenn Gould est à l'opposée de sa musique. Solitaire et torturé, l'homme a toujours vécu pour son art et uniquement pour lui. Il a certes connu quelques relations sentimentales, mais Gould était décrit comme extrêmement paranoïaque, ce qui lui causa également quelques problèmes de santé.

Le récit est très intéressant à suivre, même pour les non initiés, et si la bande dessinée n'est pas un médium où il est facile de parler de musique, l'auteur rend malgré tout la biographie extrêmement musicale. Non seulement, le découpage jouit d'un dynamisme évident, mais la gestuelle du maître est particulièrement mise en valeur. Certaines planches ne sont d'ailleurs constituées que de gros plans sur les mains. Le dessin est quant à lui superbe, tout en nuance, à l'image de la musique de Glenn Gould. A la fin de cet album, les lecteurs auront le sentiment d'en avoir appris beaucoup, même si l'intéressé a conservé tout au long de sa vie un côté mystérieux. Il fut même question que Gould soit atteint du syndrome d'Asperger, une forme d'autisme, ce qui pourrait expliquer ses difficultés de communication et dans les rapports sociaux. Cette BD réussit à être à la fois passionnante pour les nostalgiques de l'artiste, mais aussi pour les mélomanes d'aujourd'hui qui ne verront sans doute pas les choses du même angle.

VERDICT

-

Une très bonne bande dessinée sur le parcours de Glenn Gould. Le récit est truffé de moments intimes et de cartes postales nous replongeant dans la vie d'un personnage complexe et qui a su conserver jusqu'au bout une part de mystère. La lecture terminée, certains lecteurs auront peut être même l'envie d'écouter les compositions de Gould ?

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés