Godzilla
Plate-forme : PlayStation 4 - PlayStation 3
Date de sortie : 15 Juillet 2015
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


4/10

Godzilla marque une première adaptation sur PS4, non sans problèmes de construction.

Rappel des faits.

Créé par Tomoyuki Tanaka et le studio Toho Godzilla est apparu en 1954. Ce pseudo dinosaure est issu de mutations génétiques dues à des radiations, et il a eut droit à plusieurs adaptations cinématographiques. Développé par le studio Japonais Natsume Atari Inc, Godzilla vous permet de contrôler le célèbre monstre et le concept est simple : Il vous suffit de dévaster des générateurs d'énergies présents dans de nombreuses villes et environnements afin de collecter autant de G-energy que possible. Cette énergie permettra à Godzilla de gagner en puissance physique et d'améliorer ses pouvoirs offensifs et défensifs. Ne cherchez pas grand scénario, on se contentera de foncer dans le tas, et exploser les bâtiments voire l'armée japonaise. Il est même parfois difficile de se repérer dans cette explosion visuelle. Pour débuter, un tutoriel vous attend, l'occasion de se familiariser avec les déplacements étranges de Godzilla. Les sticks analogiques permettent d'avancer en avant et en arrière, tandis que les touches L1/R1 servent à se diriger et pivoter de gauche à droite. Une façon de maximiser la force d'inertie du monstre, mais qui offre un gameplay passablement lourd et une prise en main peu réactive, surtout que les combos brillent par leur faible quantité. Oh bien sur, il est possible d'améliorer les compétences de Godzilla, mais rien de bien probant.

Le mode "Dieu de la construction" fait office de campagne scénarisée, et comme dans un Star Fox, la progression est divisée en plusieurs segments plus ou moins difficiles. L'armée tentera de vous mettre des bâtons dans les roues, mais sans grand succès jusqu'à présent. A noter qu'il est possible de contrôler plus d'une dizaine de monstres géants des films originaux, chacun avec des combinaisons de combat différentes, même si au final on ne ressent pas vraiment de changements. A contrario, le mode "roi des kaijus" requiert pour sa part de battre six boss (Ghidorah, Mechagodzilla, Mothra, etc) dans un temps limité. En ligne, vous pourrez participer à des combas, mais uniquement aléatoires (impossible de rejoindre ses amis PSN).

Une réalisation poussiéreuse

Sur le plan technique, Godzilla n'est pas digne de la PlayStation 4. Il s'agit encore une fois d'un titre PS3 monté en plus haute définition, mais même si la précédente génération, il y aurait beaucoup à redire sur la plastique du jeu. Les textures apparaissent très fades sur les dinos, l'environnement graphique est terne, les décors brillent par leur minimalisme, sans parler de l'animation des géants parfois très raide. PS4 oblige, il est bien sur possible de jouer sur PS Vita via la fonctionnalité Remote Play, mais la lisibilité n'apparaît pas du tout optimale, et la prise en main est encore moins évidente.

La bande son est assez correct dans l'ensemble, les doublages également (les textes écrans sont en français), mais la durée de vie quand à elle n'est pas très élevée même si certaines missions sont amusantes, et vu le concept vous n'aurez pas forcément envie de refaire le jeu une fois terminé.

VERDICT

-

Godzilla revient dans un épisode peu qualitatif sur PlayStation 4. Le gameplay apparaît passablement répétitif, pour ne pas dire soporifique, la réalisation technique manque d'éclats, et finalement on s'y ennuie rapidement. Seuls les fans les plus tolérants risquent d'y trouver un intérêt.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés