Dead Rising 3 : Apocalypse Edition
Plate-forme : PC
Date de sortie : 05 Septembre 2014
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7.5/10

Dead Rising 3 accueille un portage sur PC, et rien n'a véritablement changé.

Rappel des faits.

A l'image de son prédécesseur, Dead Rising 3 est un jeu développé par Capcom Vancouver (ex-Blue Castle Games) et pensé initialement pour la Xbox 360 avant de migrer dans le catalogue de lancement de la Xbox One. Vous y incarnez cette fois Nick Ramos, un mécanicien prêt à tout pour aider ses semblables, et qui se retrouve coincé dans la ville de Los Perdidos, infestée par des hordes de zombies. A l'image de Racoon City dans Resident Evil 3, la cité va être balayée de la carte dans les prochaines heures, les autorités n'ayant trouvé rien d'autres que de balancer une immense bombe pour effacer toute trace de l'épidémie. Désormais, il n'y a pourtant plus de limite de temps dans l'aventure, et vous pourrez sillonner Los Perdidos de long en large avant l'explosion.  La ville s'avère d'ailleurs beaucoup plus vaste dans Dead Rising 2 et vous pourrez emprunter n'importe quel véhicule se trouvant sur votre route pour progresser plus rapidement. L'essentiel du gameplay consistera néanmoins à éliminer du zombie et encore du zombie. Un défouloir évident qui nous amènera à fréquenter des lieux pour le moins dangereux, avec son lot de personnages à sauver et des dizaines de quêtes annexes à accomplir. Naturellement la fin du jeu se verra modifier selon vos performances. Les développeurs vous pousseront donc à refaire la partie plusieurs fois, car il est impossible de réussir tous ces objectifs en une traite.

Parmi les nouveautés du jeu, Nick peut fabriquer presque n'importe quoi n'importe où, dès qu'il met la main sur les plans d'un objet ou d'une arme. Plus besoin d'être dans un atelier comme c'était encore le cas dans Dead Rising 2 Off the Record. Et la voiture est également customisable à souhait, afin de pouvoir shooter encore plus de zombies sur votre passages (ou faire le ménage plus rapidement c'est selon). Il n'y a pas que des rôdeurs cependant, la route regorge d'obstacles et des culs-de-sac, obligeant de bien connaître la carte du monde. Notons également que Nick devra manger pour retrouver sa santé.

Une réalisation à la hauteur ?

Sur le plan technique, Dead Rising 3 est hélas moins reluisant, et la filiation Xbox 360 se fait particulièrement sentir. La grande amélioration sur Xbox One vient essentiellement du nombre d'unités affichées à l'écran (plusieurs centaines), beaucoup plus nombreux que par le passé. Dans cette mouture PC, il ne faut pas s'attendre à beaucoup de changements si ce n'est que le titre tourne à présent en 1080p et 60fps.  Le graphisme est convenable mais relativement perfectible, le rendu manque quelque peu de finesse et d'éclats.  Les personnages manquent toujours d'expressions, et les animations sont d'une raideur exacerbée. On notera également quelques bugs de collision, des textures qui s'affichent parfois assez tardivement et des temps de chargements assez nombreux. La jouabilité elle n'a pas fondamentalement évoluée. On signalera la présence de trois emplacements de sauvegardes, et une amélioration des armes assez amusante. L'interface demeure assez rudimentaire pour sa part. Les possibilités de mouvements s'avèrent nombreuses et vous êtes presque libre de tout.  Toutefois, le jeu est aussi très exigeant, et très gore.

Coté son, les musiques savent se faire discrètes, mais la présence constante de bruits et autre cris ne ferra pas relâcher la tension, surtout qu'il y aura de quoi faire avant de boucler l'aventure. La durée de vie est d'ailleurs plutôt convaincante, comptez une bonne quinzaine d'heures pour terminer la campagne principale et certains boss risquent de vous occuper un moment, tant ils se montrent parfois difficile à vaincre. Le mode coopératif (à deux) est assez sympathique. Notons qu'à l'image de Resident Evil 6, Dead Rising 3 a été localisé entièrement en français (voix et textes). Si vous utilisez le Kinect, la reconnaissance vocale est prise en compte et le moindre bruit attirera les zombies vers vous. Concernant cette Édition Apocalypse, le jeu réunit sur le disque l'intégralité des contenus téléchargeables disponibles (13 Go de données) mais nécessite l'usage d'un code pour les déverrouiller. Attention si vous achetez le jeu d'occasion donc. Pèle-mêle, "Opération Nid d'Aigle" vous met dans la peau du commandant Adam Kane des forces spéciales pour une mission très spéciale (capturer la présidente des États-Unis), "Ange Déchu" met en scène en scène l'infectée Quijano qui lutte pour protéger son groupe de survivants d'un complot gouvernemental (tout en affrontant ses propres démons), "Chaos grandissant" vous laisse contrôler le biker rebelle Hunter Thibodeaux qui doit s'évader de prison, accomplir sa vengeance et lutter pour reprendre la tête de son gang, enfin "Le dernier agent" suit Brad Park, un agent du ZDC qui doit découvrir la vérité sur l'épidémie et sur la face sombre de son travail. De quoi y replonger quelques heures supplémentaires.

VERDICT

-

Dead Rising 3 ne bouleversera pas la formule établie dans les précédents épisodes. Les bases demeurent inchangées, mais nous retrouvons malgré tout quelques nouveautés intéressantes et un gameplay qui a fait ses preuves : L'action ne manque pas, les situations sont parfois très amusantes, mais la réalisation technique n'apparaît pas spécialement des plus resplendissantes. Cette version Apocalypse se pare de 4 packs d'extension à la qualité variable, mais sympathique néanmoins.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés