Fairy Fencer F
Plate-forme : PlayStation 3
Date de sortie : 19 Septembre 2014
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
RPG
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


6.5/10

L'intriguant Fairy Fencer F est finalement localisé en Europe.

Il était une fois.

Développé par Compile Heart, Fairy Fencer F est un jeu de rôles au tour par tour. Il y a très longtemps, une terrible guerre opposa la Déesse et le Dieu du mal. Comme ils étaient de force égale, ils créèrent tous deux de nombreuses armes spéciales, emplies de leur énergie magique et contenant chacune la force vitale d'une fée. Ainsi armées, les divinités continuèrent de s'affronter jusqu'à se sceller mutuellement dans le grand néant. Le temps a passé depuis ce conflit oublié, et les armes créées par la Déesse et le Dieu du mal ont été dispersées à travers le monde. Ces armes, les "Furies", sont très recherchés par des guerriers autoproclamés "Fencers". On rapporte que quiconque collecte une Furie se voit accorder un vœu. Et lorsqu'un jeune homme du nom de Fang décida d'arracher une Furie prise dans la pierre, il devint par inadvertance un Fencer lui-même, altérant à jamais le cours de son destin. Le jeune homme doit en effet récupérer les 100 Furys dispersées à travers le monde afin de le préserver de la dévastation. Les Furies tirent en réalité leurs pouvoirs des Fairies (les fées), et l'on en rencontrera beaucoup durant la partie, permettant d'obtenir des bonus passifs aux personnages avec lesquelles vous les synchroniserez.

La partie débute par un long tutoriel où il faudra choisir trois combattants possédant certaines affinités avec les éléments (feu, glace, vent, terre, air) mais aussi à la force physique (ou magique). En fonction de leur placement durant les combats, les dégâts se verront ainsi considérablement varier. Le titre permet de personnaliser de nombreux éléments. Vous pourrez utiliser les Furies que vous trouvez pour renforcer vos personnages ou pour adapter les donjons selon vos désirs. Besoin de plus de puissance ? De plus de points d'expérience en fin de combat ou d'une montée des dégâts ?  Vous pourrez sélectionner la voie du personnage qui vous correspond le mieux.

Techniquement très perfectible.

Sur le plan technique, Fairy Fencer F affiche des graphismes particulièrement datés. La modélisation des personnages manque cruellement de précision, les décors sont souvent très vides, et pour ne rien arranger, l'animation n'est pas dénuée de ralentissements ! Heureusement, le character design assuré par Tsunako (Hyperdimension Neptunia) et les esquisses de conception signées Yoshitaka Amano (Final Fantasy I à VI) rehaussent considérablement la réalisation du jeu. Le système de combat est une évolution de celui d'Hyperdimension Neptunia. Les mécaniques fonctionnent assez bien, et il est même possible de zapper les cinématiques lors du lancement des attaques spéciales. En mode Furie, les capacités de vos personnages seront temporairement boostés, mais sachez que les affrontements ne sont pas vraiment difficiles. On retrouve aussi un système de combos, dans la lignée de Tales of Xillia 2, qui apporte la possibilité d'enchaîner plusieurs coups et de faire appel aux autres personnages lors des attaques Avalanche.

La durée de vie est assez correcte, comptez une vingtaine d'heures pour boucler l'aventure principale, près du double si vous effectuez toutes les quêtes annexes et souhaitez découvrir l'épilogue alternatif. La structure du jeu est néanmoins assez basique, avec une grande ville centrale, plusieurs donjons linéaires à souhait et des affrontements aléatoires en pagaille (comme dans les années 1990/2000). La musique a été composée par Nobuo Uematsu, et les thèmes sont indéniablement dynamiques. Les dialogues ne manquent pas d'humour et les personnages s'avèrent finalement assez attachants, même si l'aspect fan service n'a pas été oublié.

VERDICT

-

Fairy Fencer F est un RPG très sympathique. Malgré une réalisation peu aboutie, et un challenge trop raisonnable, ce jeu de rôles dégage une bonne ambiance et des mécaniques qui ont fait leurs preuves. A noter qu'un portage est prévu pour 2015 sur PS4.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés