22 Miles
Plate-forme : Blu-Ray
Date de sortie : 02 Janvier 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Réalisé par Peter Berg.

James Silva, un homme avec une intelligence au-dessus de la moyenne et un fort penchant pour la violence, fait partie d'une unité secrète de la CIA. Avec l'aide d'une équipe tactique appelée "Overwatch", Silva doit transporter une source étrangère d'une ambassade américaine en Asie du Sud-Est jusqu'à un aérodrome afin qu'elle soit expatriée aux États-Unis. Les 22 miles qui séparent le point de départ de l'arrivée seront jalonnés d'obstacles. L'armée de la ville, les corps policiers et les gangs de rues sont déterminés à récupérer la source que l'équipe de Silva s'efforce de protéger.

22 Miles est la quatrième collaboration entre le réalisateur Peter Berg et l'acteur Mark Wahlberg, et marque la rupture avec une petite tradition. Les trois films précédents (Lone Survivor, Deepwater Horizon et Patriot's Day) étaient basés sur des histoires vraies de héros américains, mais 22 Miles est basé sur une trame complètement fictive. Berg et Wahlberg essaient maintenant de créer une bande de héros américains à partir de leur propre imagination. Pour des raisons inexplicables, l'agent spécial James Silva se comporte de manière détestable. Il maudit, crie et a un tic nerveux insupportable. Bien sûr, un personnage principal n'a pas toujours besoin d'être sympathique, mais ce serait bien si son comportement de voyou était au moins motivé par une enfance troublée ou une peur profondément enracinée. Malheureusement, Silva reste une figure unidimensionnelle, à peine capable de réfléchir sur elle-même ou sur la manière dont sa propre unité d'élite agit. "Nous sommes des Ghosts, mais nous sommes très réels", dit Silva, donnant l'impression que son équipe (une sorte de division fantôme au sein de l'armée américaine) est très discrète - mais bien sûr il n'y a pas une once de vérité à ce sujet. Les conflits ne sont pas résolus par des décisions prises avec tact, mais simplement par une énorme quantité de coups de feu et d'explosions. Parce qu'un sentiment de patriotisme ne doit pas manquer, la bannière étoilée n'est jamais loin à de tels moments. A cause de ces choses, les pensées s'éloignent tantôt vers le travail colossale de Michael Bay, tantôt vers la satirique Team America : World Police. Et ce n'est pas un compliment dans ce cas.

Si vous parvenez à regarder au-delà de ce patriotisme non déguisé, vous pourrez toujours profiter de ce thriller d'action. Mais il faut chercher à la loupe pour repérer les moments précieux. Le maître d'arts martiaux Iko Uwais fait son apparition et lors d'une scène dans une salle de soins médicaux, l'acteur revient en mode The Raid pour briser quelques os, mais ses excellents arts martiaux sont largement perdus dans un montage désordonné. 22 Miles prend place en Indocarr, un pays fictif d'Asie du Sud-Est. C'est là que James Silva et son équipe sont chargés de transporter un informateur avec des informations sensibles à l’aéroport. Comme le titre du film le révèle déjà, le trajet couvre exactement 22 miles. Cependant, il y a un problème majeur : la route traverse le territoire ennemi et les terroristes sont informés de la mission en un rien de temps. Ce qui suit est une longue séquence de fusillades, de sacrifices, et de poursuites en voiture et en moto. Il devrait en résulter une série d'actions passionnantes, si ce n'est que le manque de profondeur des personnages commence à se faire sentir impitoyablement ici. Même si la situation menace de devenir très sanglante ou douloureuse, il n'y a aucun sentiment de tension. Le spectateur est devenu indifférent au sort des " héros ". Aussi féroce que puisse être la coupe du réalisateur Peter Berg avec les ciseaux de montage, ces vingt-deux milles ressemblent à une longue chevauchée sur la banquette arrière d'une voiture éventée.

VERDICT

-

22 Miles regorge de poursuites et d'explosions en tout genre, certes efficaces, mais très génériques dans leur conception et d'une violence souvent complaisante. Un film divertissant, malgré un déploiement du récit et un développement des personnages assez faible.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés