La Favorite
Plate-forme : DVD - Blu-Ray
Date de sortie : 12 Juin 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
film
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Réalisé par Yorgos Lanthimos.

Au XVIIIe siècle, l'Angleterre est en guerre acharnée contre la France. Cependant, la reine Anne (Olivia Colman) s'intéresse peu au sujet. Elle préfère laisser les détails à ses conseillers, tout comme elle est généralement agacée par le gouvernement. Heureusement, un certain nombre de personnes ne sont que trop heureuses de décider de la direction à prendre, notamment la confidente - et maîtresse - d'Anne, Lady Sarah (Rachel Weisz). Cependant, son travail secret est mis à rude épreuve lorsque sa cousine cadette Abigail (Emma Stone) obtient un emploi de servante à la cour et s'assure rapidement les faveurs de la reine. Abigail y voit l'opportunité de retourner à ses racines aristocratiques et c'est bientôt une véritable lutte pour le rôle de favorite de la reine d'Angleterre qui va s'engager.

Yorgos Lanthimos n'a pas encore eu un vrai succès. Pourtant, le réalisateur grec a réussi à se diriger progressivement vers Hollywood avec ses films. Et même si ses deux films en anglais, The Lobster et The Killing of a Sacred Deer, étaient un peu plus accessibles, un tel mélange de moments dérangeants et comiques ne suscite guère l'attrait à l'heure actuelle. Avec The Favorite, il s'oriente davantage vers le grand public, quand il raconte pour la première fois une histoire qui pourrait réellement arriver dans la vie réelle. Cela peut aussi être dû au fait que cette histoire n'est pas un projet personnel, mais un projet qui a débuté il y a vingt ans par l'auteure Deborah Davis et dont il était difficile de trouver un financement. Pour une bonne raison : les hommes ne comptent pas ici, un triangle amoureux lesbien à la cour n'est pas exactement ce qui pourrait être facilement vendu aux majors américaines. Le fait que trois femmes aient partagé leur intimité au début du XVIIIe siècle est plus ou moins gardé secret. Mais pour les personnages eux-mêmes, ce n’est pas une grosse affaire, mais une autre forme de plaisir. Anne apparaît ici avec ses nombreux caprices comme un grand enfant gâté. Et pourtant, The Favorite, ne se moque pas des personnages. Ce qui est à bien des endroits une intrigue absurde et humoristique, La Favorite s'avère à être un drame à prendre très au sérieux. Anne devient une figure tragique, dans laquelle se trouve bien plus que ne le suggère une apparence parfois ridicule. De plus, les deux favorites en compétition sont plus que des parasites avides de pouvoir dans de belles robes. Plus nous passons de temps avec elles, plus elles ont de contours. Plus le film se réchauffe, plus il est difficile de décider de quel côté vous devriez être. D'autre part, la haute qualité de la réalisation reste constantes. Les costumes sont opulents, le paysage grandiose, alors que la distribution de premier plan apporte tout ce qu'il faut pour un drame costumé distingué. Les perspectives idiosyncrasiques de la caméra contribuent au fait que l'action reste un peu étrange malgré toute la caractérisation et l'excellence du jeu. Ce n'est toujours pas suffisant pour le très grand public, mais l'œuvre la plus accessible du réalisateur exceptionnel jusqu'à présent est l'un des drames relationnels les plus divertissants et les plus méchants que nous ayons vus récemment.

VERDICT

-

Même si de temps en temps les tendances surréalistes transparaissent, "La Favorite" est le film le plus accessible et le plus "normal" du réalisateur Yorgos Lanthimos. Dans un décor grandiose, on peut voir ici à quel point le combat de deux cousines pour s'attirer les faveurs de la reine est à la fois curieux, exagéré, diabolique et parfois même d'une tristesse insensée.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés